L’essentiel de Sade | Livres Hebdo

Par Catherine Andreucci, le 26.09.2014 Bibliothèque de la Pléiade

L’essentiel de Sade

Photo OLIVIER DION

C’est une première pour la "Bibliothèque de la Pléiade" : à l’occasion du bicentenaire de la mort du Marquis de Sade, la prestigieuse collection de Gallimard propose, le 2 octobre, Justine et autres romans, une édition spéciale réunissant en un seul volume Les cent vingt journées de Sodome ou L’école du libertinage, Justine ou Les malheurs de la vertu et La philosophie dans le boudoir. Des textes emblématiques de Sade, extraits des trois volumes de ses Œuvres (publiés en 1990, 1995, 1998). "Nous voulions rendre hommage à l’édition de référence dirigée par Michel Delon, tout en proposant aux lecteurs qui ne connaissent pas encore Sade une sorte d’introduction à son œuvre", explique Hugues Pradier, directeur éditorial. Michel Delon a procédé à une mise à jour et rédigé une nouvelle préface, centrée sur la réception des écrits sadiens.

L’ouvrage se présente sous un coffret pelliculé mat, illustré d’une œuvre de Hans Hartung. Contrairement aux autres volumes de la "Pléiade", il n’a pas de numérotation et fait, pour l’instant, l’objet d’un tirage limité (et non communiqué). Il paraît sous une reliure bordeaux, avec une pièce de titre grise, et non sous la reliure bleue dédiée aux volumes du XVIIIe siècle.

"L’enfer sur papier bible", promet la publicité qui accompagnera sa parution. Une façon de frapper les esprits, mais aussi de répondre à la nécessité de renouveler un lectorat en pleine évolution. Car, souligne Hugues Pradier, "notre public se diversifie, il est plus volatil et se tourne davantage vers les nouveautés que vers le fonds. Or notre préoccupation constante est de mettre en avant la richesse de notre fonds. Nous souhaitons aussi toucher un public qui n’est pas notre public traditionnel, et qui peut être rebuté par la tomaison." En effet, plutôt que de renoncer aux trois volumes des œuvres de Sade à 180 euros, les lecteurs dépenseront plus facilement 60 euros pour une sorte de résumé. D’autres projets de ce type pour la "Pléiade" pourront voir le jour.

Catherine Andreucci

Voir aussi "Prendre le Marquis", dans LH 1006, du 22.8.2014, p. 6.

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre