L’Inguimbertine ouvre ses portes dans l’hôtel-Dieu | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 03.11.2017 Carpentras

L’Inguimbertine ouvre ses portes dans l’hôtel-Dieu

La bibliothèque-musée de Carpentras, Inguimbertine, ouvre ses portes le 4 novembre dans l’ancien hôtel-Dieu. - Photo BIBLIOTHÈQUE L’INGUIMBERTINE

L’Inguimbertine, la bibliothèque-musée de Carpentras, ouvre ses portes le 4 novembre dans l’ancien hôtel-Dieu de la ville, dont les travaux de réhabilitation ont débuté en 2004. Fondée en 1745, l’Inguimbertine "n’est ni un musée dans une bibliothèque, ni la bibliothèque d’un musée", mais plutôt un trait d’union entre les arts, souligne le directeur et conservateur de l’établissement, Jean-François Delmas.

Sur une surface de 10 000 m2, les ouvrages de lecture publique et les ressources numériques de la bibliothèque auront "statuettes, instruments de musique ou peintures" pour voisins. Pour l’heure, seules "quelques pépites" seront exposées en vitrine, en attendant le transfert, en septembre 2019, de la totalité du fonds patrimonial et des objets d’art "actuellement répartis dans six lieux de stockage".

L’Inguimbertine, dont le chantier de transfert est estimé à 35,3 millions d’euros, proposera aussi des formations, des jeux vidéo ou des animations, comme l’explique Jean-François Delmas. "Nous voulons profiter des attentes du public pour le plonger dans un univers qui lui est aujourd’hui insolite."Cécilia Lacour

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre