To lose or not to lose | Livres Hebdo

Par Sean James Rose, le 21.02.2020 Essai/Royaume-Uni 5 mars Elizabeth Day

To lose or not to lose

Elizabeth Day - Photo JENNY SMITH/BELFOND

Elizabeth Day signe un essai réjouissant sur les vertus de l'échec.

Perdre ou ne pas perdre, telle est la question. « Être » dans nos sociétés de la performance, c'est « gagner », sinon on n'est rien, bon à jeter... Du berceau au tombeau, pas d'autre choix que d'être battant et sympa. Matériellement, physiquement, mentalement, tout se doit d'être parfait.

Pour Elizabeth Day, ça ne commence pas très bien : « L'un de mes premiers souvenirs est celui d'un échec. » L'a

Lire la suite (2 200 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre