Phénomène de la semaine

"Madeleine, résistante, vol. 1" : Nom de code, Rainer

"Madeleine, résistante, vol. 1" : Nom de code, Rainer

La bande dessinée biographique sur Madeleine Riffaud publiée chez Dupuis entre 4e du Top BD.

Par Vincy Thomas,
Créé le 02.09.2021 à 00h00,
Mis à jour le 02.09.2021 à 16h21

Madeleine, résistante, vol. 1 : La rose dégoupillée (Dupuis, « Aire libre ») arrive 4e des meilleures ventes BD, avec un tirage initial de 65 000 exemplaires. L'album de Jean-David Morvan (scénario) et Dominique Bertail (dessin), a pour coauteure et héroïne Madeleine Riffaud, quasi centenaire.

L'album retrace son enfance et son adolescence, à travers une France qui passe de la lumière à l'ombre, de l'insouciance à la Résistance, qu'elle rejoint à l'âge de 18 ans à Paris, en prenant le nom de Rainer, en hommage au poète Rainer Maria Rilke. Cette amie de Pablo Picasso, de Paul Eluard et d'Hô Chi Minh, anticolonialiste au franc-parler, persévère dans son message, au fil de ses essais et de ses reportages : « C'est mon boulot. En bande dessinée ? Pourquoi pas ! »

Avec l'aide d'Eloïse de la Maison pour les archives, le lecteur plonge dans ce destin en bleu et blanc. « Je ne suis pas un symbole. Je ne suis pas une femme extraordinaire. Ce que j'ai fait, des centaines d'autres, des milliers dans le monde, l'ont fait », rappelle-t-elle. L'an dernier, Dupuis avait déjà publié la trilogie Cahiers Madeleine, des mêmes auteurs.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités