Commémorations

Après la première vague de titres parus fin 2017, une vingtaine d’ouvrages sont attendus en février et mars à l’occasion des 50 ans de Mai 68. Au rayon essais, on lira sous la plume de Jean-Pierre Le Goff La France d’hier (Stock, 7 février) où le philosophe mêle ses souvenirs à une réflexion plus générale. Autre auteur phare chez Stock, l’historien Benjamin Stora livre 68, et après : les héritages égarés (7 mars) dans lequel il revient sur l’histoire de la gauche depuis ce soulèvement. L’historienne Malka Marcovich s’intéresse à une facette particulière des événements dans L’autre héritage de 68 : la face cachée de la révolution sexuelle (Albin Michel, 7 février), quand Bernard Lugan - responsable de l’Action française à Nanterre à l’époque - raconte ceux qui s’opposèrent au mouvement dans Mai 68 vu d’en face (éditions du Grenadier). Michel Onfray s’empare aussi de Mai 68 dans le volume 11 de sa Contre-histoire de la philosophie, consacré à L’autre pensée 68 (Grasset, 21 mars). Deux ouvrages traitent le sujet d’un point de vue régional : Lyon en luttes dans les années 68, réalisé par le Collectif de la Grande Côte (Pr. universitaires de Lyon, 22 février), Marseille années 68 (Pr. de Sciences po, 1er mars), sous la direction d’Olivier Filleule et Isabelle Sommier. Plusieurs recueils donnent à revivre, grâce à de nombreux documents d’époque, la période : réédition de L’événement 68 d’Emmanuelle Loyer (Flammarion, 7 mars), Traces et retours : Mai 68 de Pierre Bouvier (Galilée, 15 mars), une nouvelle édition du Journal de la commune étudiante (Seuil, 15 mars) sous la direction d’Alain Schnapp et Pierre Vidal-Naquet, et Le petit livre des slogans de Mai 68 par Jean-Philippe Legois (First, 29 mars). Les témoignages reprennent vie grâce au projet ambitieux Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu (L’Atelier-Mediapart, 22 mars) alors qu’Actes Sud édite le novateur Changer le monde, changer sa vie : enquête sur les militants et militantes des années 68 en France (21 mars). Côté BD, on trouvera l’album Mai 68 : la veille du grand soir par Patrick Rotman et Sébastien Vassant (Delcourt-Seuil, 14 mars), mais aussi 68 dessins sur Mai 68 d’Emmanuel Chaunu (France-Empire, 29 mars). Pauline Leduc


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités