Meilleures ventes : Pierre Péan à fond les mallettes

Pierre Péan © DR

Meilleures ventes : Pierre Péan à fond les mallettes

La république des mallettes rejoint les meilleures ventes au côté d'Harlan Coben, qui entre au palmarès avec son nouveau livre, Remède mortel, et l'éditon poche de Sans un adieu.

Par Claude Combet ,
avec cc Créé le 15.04.2015 à 22h43

La dernière enquête du journaliste Pierre Péan, La république des mallettes (Fayard), dans lequel il dévoile les circuits d'argent occulte qui ont financé la vie politique française, prend la tête du palmarès des meilleures ventes d'essais Ipsos/Livres Hebdo pour la semaine du 12 au 18 septembre. Il s'installe aussi en 9e position du Top 20, tous genres confondus.

La république des mallettes démonte le système des rétrocommissions et brosse le portrait d'Alexandre Djouhri, inconnu du grand public, ami de Pasqua, Chirac, Villepin, Strauss-Kahn, Sarkozy, intervenu à grands renforts d'argent liquide dans différentes affaires, comme la libération des infirmières bulgares, la filière nucléaire ou le dossier Clearstream.

Lancé le 14 septembre, le titre a été réimprimé plusieurs fois et atteint un tirage de 95 000 exemplaires, dont 73 500 sont sortis.

Harlan Coben est aussi et doublement en vedette cette semaine dans le Top 20. Son nouveau roman, Remède mortel, qui met en scène l'assassinat de deux patients et d'un médecin au sein d'une équipe ayant découvert un vaccin contre le Sida, a été tiré à 150 000 exemplaires le 15 septembre par Belfond, et apparaît au 16e rang. Son précédent titre, Sans un adieu, en poche, tiré par Pocket à 253 000 exemplaires, s'inscrit à la 3e place.

Enfin, le Code civil 2012 de Dalloz fait aussi son entrée au palmarès, en 15e position.
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités