Michel Onfray décolle au milieu des polémiques | Livres Hebdo

Par Claude Combet, avec cc, le 27.04.2010

Michel Onfray décolle au milieu des polémiques

Michel Onfray ©Olivier Dion

Le philosophe fait, avec Le crépuscule d'une idole, son attaque en règle contre Freud et la psychanalyse, une entrée fracassante dans le palmarès Ipsos/Livres Hebdo de la semaine.

Le dernier ouvrage du philosophe Michel Onfray, Le crépuscule d'une idole. L'affabulation freudienne (Grasset), prend la tête des meilleures ventes d'essais et s'inscrit en 6e position du Top 20 Ipsos/Livres Hebdo pour la semaine du 19 au 25 avril.

L'auteur du Journal hédoniste et de la Contre-histoire de la philosophie a déclenché une vive polémique en s'en prenant à Freud et à la psychanalyse, qu'il qualifie de “série de croyances qui lui confèrent un faux aspect rationaliste et objectif”.

Défenses et attaques en règle de la psychanalyse s'enchaînent dans la presse et sur le net (Libération, Le Monde, Mediapart.fr, Nouvelobs.com, Marianne, etc.), sous les signatures d'Elisabeth Roudinesco, de Michel Crépu, de Mazarine Pingeot et de nombreux psychanalystes.

Moins d'une semaine après sa sortie, le 21 avril, le livre a été réimprimé plusieurs fois et atteint un tirage de 115 000 exemplaires.

Trois autres titres font leur entrée dans le palmarès de la semaine : Katiba, du prix Goncourt 2001 Jean-Christophe Rufin, un roman policier sur fond d'assassinat de quatre touristes occidentaux dans le Sahara (Flammarion, 14e) ; Comment Jésus est devenu Dieu, par Frédéric Lenoir, rédacteur en chef du Monde des religions (Fayard, 18e) et Bleach 36. Turn back the pendulum, un manga de Taito Kubo (Glénat, 20e).
close

S’abonner à #La Lettre