Michel Onfray lance sa Web Tv | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, avec AFP, le 06.09.2016 à 16h02 (mis à jour le 06.09.2016 à 17h00) Media

Michel Onfray lance sa Web Tv

Michel Onfray - Photo OLIVIER DION

Le philosophe et essayiste a lancé, lundi 5 septembre, sa propre chaîne sur Internet. 

Le philosophe Michel Onfray a lancé lundi 5 septembre sa Web TV, un site internet qui propose des vidéos dans lesquelles il commente l'actualité face caméra, a annoncé l'AFP. michelonfray.com se revendique comme "un nouveau média libre".

Le site, qui sera payant à partir du 12 septembre (4 euros par mois ou 40 euros par an), annonce sur sa page "Invités", encore vierge lundi, "un espace de libre expression" où il recevra "des intellectuels, des philosophes, artistes ou membres de la société civile".

"La WebTv, c'est pas un truc à ma gloire comme il a été déjà dit, c'est pour échapper au culte de la petite phrase, du sniper prêt à tout pour créer le buzz, et pour organiser la visibilité de l'université populaire de Caen (UPC)", explique le philosophe, interrogé par l'AFP. Créée en 2002, pour répondre à la montée du Front national, l'UPC propose une vingtaine de cours par an dispensés par une vingtaine d'intervenants sur des sujets très variés (littérature, musique, psychanalyse…).

Réponse au dénigrement

Michel Onfray y donnait depuis 2002 et jusqu'en juin un cours hebdomadaire de philosophie suivi par près d'un millier de personnes et diffusé l'été par France culture. Ses cours ne figurent pas au programme 2016-2017 de l'UPC et seront regroupés sur une semaine en juillet 2017, indique le philosophe.

"C'est aussi parce que j'ai fait l'objet de campagnes de dénigrement un peu systématique dans des journaux ou des émissions de télévision dont chacun se souviendra, que j'ai estimé qu'on devait pouvoir créer un média libre et indépendant", ajoute Michel Onfray sur le site, faisant implicitement allusion à une une de L'Express titrée "Faut-il brûler Michel Onfray?".

Le philosophe, traduit dans plus de 25 pays, met en ligne quelques-unes des émissions où il est apparu, comme par exemple sur France 5 dans "Les grandes questions" animée Franz-Olivier Giesbert ou face à Alain de Benoist, figure idéologique majeure de l'extrême droite, sur TV Libertés.
close

S’abonner à #La Lettre