Mourir ou grandir | Livres Hebdo

Par Kerenn Elkaim, le 05.06.2020 (mis à jour le 05.06.2020 à 10h39) Premier roman/France 27 août Dima Abdallah

Mourir ou grandir

Dima Abdallah - Photo DAVID POIRIER/SABINE WESPIESER

Le premier roman de Dima Abdallah montre les dégâts de la guerre au Liban sur une enfant et son père.

« La mémoire est une affaire délicate. » Celle de l'héroïne des Mauvaises herbes est perturbée par une enfance brisée par la guerre qui ravage le Beyrouth des années 1980. La fillette aux bouclettes sent bien les adultes se métamorphoser. L'inquiétude et la peur les étreignent, mais elle refuse de perdre son entrain ou son imagination. Elle se sent différente des autres enfants. « Gare aux rebelle

Lire la suite (1 010 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre