Paris : la RATP rend hommage à René Char

René Char en 1941

Paris : la RATP rend hommage à René Char

Un panneau à la mémoire du poète et résistant français sera mis en place cette semaine à la station “Rue du Bac”.

J’achète l’article 1.50 €

avec mlk,
Créé le 21.02.2011 à 00h00,
Mis à jour le 21.02.2011 à 00h00

Dans le cadre de sa politique de marquage culturel, la RATP a annoncé la mise en place d'un panneau en hommage au poète et résistant René Char, jeudi 11 février, à la station “Rue du Bac”.

“A travers son marquage culturel, la RATP rend hommage aux grandes personnalités qui ont marqué le temps. En rapport direct avec l'histoire et la mémoire, le panneau culturel fait référence à l'histoire du quartier situé aux alentours de la station”, indique la société de transports publics dans un communiqué de presse.

Et René Char fait incontestablement partie de l'histoire du quartier, lui qui logea rue de Chanaleilles, non loin de la rue du Bac où se trouvait l'appartement de Christian Zervos, fondateur de la revue Cahiers d'art, dont il fut l'un des piliers.

En 2007, à l'occasion du centenaire de sa naissance, René Char avait déjà donné son nom à la place parisienne située au croisement des rues du Bac, Paul-Louis-Courier et des boulevards Raspail et Saint-Germain.

A travers ce panneau explicatif, la RATP entend rendre hommage à “l'homme de révolte”, membre du mouvement surréaliste et ami d'Aragon, Eluard et Breton. Elle salue également le résistant, connu dès 1941 sous le nom de Capitaine Alexandre, qui publia Feuillets d'Hypnos en 1946, dans la collection “Espoir” de son ami Albert Camus.

21.02 2011

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités