Polémique avant la venue d'Obama dans un entrepôt d'Amazon

Polémique avant la venue d'Obama dans un entrepôt d'Amazon

Barack Obama © DR

Polémique avant la venue d'Obama dans un entrepôt d'Amazon

Le Président des Etats-Unis doit visiter un entrepôt du cybermarchand, ce qui a immédiatement attiré les critiques de l'Association des Libraires Américains.

Par Vincy Thomas,
avec vt, avec publishers weekly Créé le 15.04.2015 à 21h00 ,
Mis à jour le 29.06.2015 à 12h19

Barack Obama a prévu de se rendre aujourd'hui dans le Tennessee et de visiter l'entrepôt du géant du commerce électronique Amazon à Chattanooga. L'Association des Libraires Américains a immédiatement réagit en écrivant au Président des Etats-Unis. Il signale dans son courrier qu'Amazon "détruit les petits commerces et l'économie américaine", notamment en contournant "les lois fiscales locales" ce qui impacte sur les "budgets et les services publics de chaque Etat".

Barack Obama a choisi cette étape pour vendre son programme économique axé sur les classes moyennes et la compétitivité (simplification administrative, abaissement du taux d'impôts sur les sociétés). Or, hier, après la publication d'excellents résultats trimestriels en Amérique du nord, Amazon a annoncé le recrutement de 7 000 employés dans tout le pays (lire notre actualité). Pure coïncidence?

Tandis que la Maison Blanche est persuadée qu'Amazon est le parfait exemple du commerce et de l'innovation aux USA - investissements dans le pays, gains de compétitivité, créations d'emplois qualifiés, créations de services et de biens... - les associations de libraires indépendants (celle de Nouvelle-Angleterre, entre autres) lui rappellent que le modèle économique du cybermarchand est fondé sur l'optimisation fiscale et le monopole dans certains secteurs marchands, dont les livres font partie.

Les dernières
actualités