Près d'un livre sur trois a été retourné en fin d'année

© O.Dion

Près d'un livre sur trois a été retourné en fin d'année

Les indicateurs de marché du dernier trimestre 2012 sont au rouge avec une flambée des stocks et des retours.

Par Anne-Laure Walter,
avec alw,
Créé le 13.02.2013 à 00h00,
Mis à jour le 13.02.2013 à 00h00

Plusieurs indicateurs du tableau de bord trimestriel Livres Hebdo/ I+C à paraître dans notre prochain numéro du 15 février 2013 montrent la dégradation de l'activité sur les trois derniers mois de l'année 2012: baisse de la fréquentation, détérioration de la trésorerie, explosion des stocks (86 jours soit deux semaines supplémentaires à un an d'intervalle) et niveau record des retours.

En effet, le taux moyen de retours atteint un inquiétant sommet à 29 % au 4e trimestre 2012, soit trois points de plus qu'au dernier trimestre 2011. Près d'un livre sur trois a donc été retourné en fin d'année. Les hypermarchés (38%, soit cinq points de plus à un an d'intervalle) et les librairies de 2e niveau ont un taux de retours au-dessus de la moyenne. A l'inverse, les grandes surfaces culturelles et les grands magasins présentent des taux de retours beaucoup plus faibles, inférieurs à un livre sur quatre.

Pourtant, pour la première fois depuis deux ans, les résultats trimestriels du marché du livre n'étaient pas orientés à la baisse: +0,5% au dernier trimestre 2012 par rapport au 4e trimestre 2011. Mais ce ressaisissement du marché, en euros courants, masque une chute des volumes commercialisés de 3,5% compte tenu de l'évolution des prix du marché du livre perturbée par le relèvement de la TVA.

De plus, l'écart entre la vente à distance (+6,5%) et les autres circuits, tous négatifs, se creuse: -1 % pour les grandes surfaces culturelles, -2,5% pour le 1er niveau, -4% pour les hypers et -5,5% pour le 2e niveau.
13.02 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités