À propos de Pier Maria Pasinetti… | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec vt, d'après communiqué, le 11.08.2006

À propos de Pier Maria Pasinetti…

L’auteur vénitien a revu Venise et y est mort, laissant une œuvre couronnée en Italie et aux Etats-Unis.

Mort le 8 juillet dernier à Venise, l’auteur Pier Maria Pasinetti avait 93 ans. Sa disparition discrète est assez fidèle à sa personnalité.

Pourtant, son œuvre, qui s’étale de 1957 (Rouge Vénitien) à 2005 (À propos d’Astolfo) a connu un vif succès dans son pays (Prix Comisso en 1993) et aux Etats-Unis (Prix du National Institute of Arts and Letters). Avant de revenir vivre dans la cité des Doges, il a résidé de nombreuses années à Los Angeles où il enseignait la littérature italienne. En France, bien que traduit dès 1963, il n’a jamais vraiment touché le grand public. Frère du cinéaste Francesco Pasinetti (il avait cosigné le scénario de La Dame aux Camélias d’Antonioni), on lui doit Le sourire du lion, Le Pont de l’Accademia, Dorsoduro (traduit De Venise à Venise), Partition vénitienne, Petites Vénitiennes compliquées, Melodrama, édités tantôt chez Albin-Michel, Calmann-Lévy ou Liana Levi. Ce grand amoureux de Venise et fin connaisseur de l’Italie venait de sortir début août son dernier roman, À propos d’Astolfo, aux Editions du Revif.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre