Reed Elsevier a réussi son redressement

Reed Elsevier a réussi son redressement

sur le site de Reed Elsevier

Reed Elsevier a réussi son redressement

Le groupe anglo-néerlandais annonce un bénéfice en hausse de 71 % et un chiffre d'affaires en augmentation de 2 % pour 2010.

Par Claude Combet,
avec cc Créé le 15.04.2015 à 20h04

La restructuration de Reed Elsevier, spécialiste de l'édition professionnelle scientifique, médicale et juridique, et de l'organisation de salons, a porté ses fruits. Le groupe anglo-néerlandais annonce un chiffre d'affaire de 7,084 milliards d'euros contre 6,8 milliards en 2009, en hausse de 2 % en 2011, alors qu'il était en baisse de 6 % l'an dernier. Le bénéfice net est de 751 millions d'euros, contre 438 millions en 2009.

La filiale Elsevier enregistre une augmentation de 46 % de son bénéfice, et de 2 % de son chiffre d'affaires, grâce notamment au développement important de son activité numérique, tandis que LexisNexis affiche une hause de 38 % de son bénéfice et de 1 % de son chiffre d'affaires dans un marché juridique stable, Reed Exhibitions de 10 % de son bénéfice et de 9 % de son chiffre d'affaires, Reed Business Information de 6 % de son bénéfice alors que son chiffre d'affaires est en baisse de 20 %.

Le groupe, qui emploie 30 000 personnes dans le monde, figure en deuxième position de notre palmarès mondial des éditeurs 2010, tandis que Lexis Nexis figure à la 5e place et Elsevier Science à la 6e.

“Nous continuerons à publier de nouveaux contenus et des outils innovants en 2011 comme SciVerse, la plateforme intégrée pour les chercheurs. Depuis janvier, nous réorganisons LexisNexis Risk Solutions et LexisNexis Legal & Professional sous ma direction, afin d'apporter des réponses pointues pour leur marché respectif. Reed Exhibitions a franchi une étape de son développement grâce à 35 nouvelles manifestations (majoritairement en Asie) inscrites à son programme. Et Reed Business Information a investi en acquérant la majorité des parts de CBI China, leader de l'information en matière d'énergie et de pétrochimie”, a commenté Erik Engstrom, P-DG de Reed Elsevier.
15.04 2015

Les dernières
actualités