Royaume-Uni: Visas refusés pour une douzaine d’auteurs | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec The Guardian, The Bookseller, le 09.08.2018 à 16h49 (mis à jour le 09.08.2018 à 18h21) Festival

Royaume-Uni: Visas refusés pour une douzaine d’auteurs

Nick Barley, directeur du festival international du livre d'Edimbourg. - Photo CAPTURE D'ÉCRAN / VIDÉO:CAHSS WEBTEAM

Invités au Festival international du livre d’Edimbourg, une douzaine d’auteurs se sont vus refuser l’entrée sur le territoire britannique. 

Pour la quatrième année consécutive, des auteurs invités au Festival international du livre d’Edimbourg (11-27 août) voient leurs demandes de visas être refusées. Cette année, une douzaine d’auteurs venant de Moyen-Orient, d’Afrique et de Biélorussie sont concernés. Le festival, qui invite 900 auteurs et illustrateurs de 55 pays, fournit régulièrement une assistance dans les démarches de demande de visa. 

Nick Barley, directeur du festival, dénonce dans The Guardian un "processus de demande humiliant" qui dissuade les auteurs de venir sur le sol britannique. "Nous avons tellement de problèmes avec les visas, nous avons réalisé que c’est systématique. Nous voulons en parler et résoudre ce souci. Pas seulement pour le festival mais aussi pour les organisations culturelles au Royaume-Uni", affirme-t-il. 

Après avoir bataillé l’année dernière pour pouvoir participer au festival, l’illustrateur iranien Ehsan Abdollahi est de nouveau concerné par un refus de visa. Son éditeur Delaram Ghanimifard, co-fondateur de la maison Tiny Owl, déplore dans The Bookseller une situation qu’il ressent comme étant "une course à laquelle nous ne sommes pas dignes de participer". Le Pen Club britannique évoque de son côté une "préoccupation croissante". 

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre