Salon du livre : Questions à Joann Sfar

1

Salon du livre : Questions à Joann Sfar

L'auteur bédéiste du Chat du rabbin a profité du salon du livre pour faire découvrir ses talents de greffier. Ce fils d'avocat a publié ses retranscriptions du procès Charlie Hebdo dans un carnet de bord comme s'il préparait un nouvel album de bande dessinée.

J’achète l’article 1.50 €

avec vlg,
Créé le 24.03.2007 à 00h00,
Mis à jour le 24.03.2007 à 00h00

Livres hebdo : Quel est votre record de dédicaces à l’heure ?
Joann Sfar : Une centaine peut-être, je peux aller assez vite. Mon record, j’ai dû l’établir au salon d’Angoulême. Ca arrive alors que je signe près de 200 dédicaces en une heure.

LH : Est-ce que vous personnalisez vos dédicaces ?
JS : Absolument, j’essaie de ne jamais faire deux fois la même chose. Mais, j’avoue que si je n’ai pas beaucoup de temps, je fais un chat assez simple, en règle général. Par contre, dès que j’ai un peu plus de latitude, j’aime faire quelquechose d’un peu plus compliqué. Je rajoute de la couleur, des détails, selon l’inspiration. En tout cas, je cherche que le lecteur se marre.

LH : Avez-vous déjà demandé une dédicace ?
JS : Oui souvent, pour mes enfants essentiellement. Je me rappelle notamment une dédicace de la célèbre voix des Shadoks, Claude Piéplu, quelques jours avant sa mort.

LH : Venez-vous au salon du livre en simple visiteur ?
JS : Sincèrement non. Mais la question ne s’est jamais posée en fait. Comme je travaille chez 7, 8 éditeurs, je reçois plutôt dix invitations et je ne sais pas quoi en faire…

Quel est votre salon préféré ?
JS : Le salon de la bande-dessinée de Bastia, sans hésitation. Parce qu’on fait la fête ! Blague à part, c’est un salon à la fois culturel et détendu. Les auteurs ont vraiment voulu l’accès sur le côté éducatif. On y croise beaucoup de scolaires d’ailleurs. Il y a énormément de débats et d’échanges. Puis le choix des auteurs est vraiment incroyable. En fait c’est l’un des rares salons qui soit axés sur la parole des auteurs que sur la commercialisation. J’y serai dès jeudi prochain.

Joann Sfar : Greffier (Delcourt)


24.03 2007

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités