Sepideh Jodeyri, traductrice du "Bleu est une couleur chaude", menacée en Iran | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 17.02.2015 à 17h24 (mis à jour le 17.02.2015 à 21h24) Bande dessinée

Sepideh Jodeyri, traductrice du "Bleu est une couleur chaude", menacée en Iran

Sepideh Jodeyri. - Photo MOSTAFAZIZI

La poétesse iranienne Sepideh Jodeyri, qui a traduit Le Bleu est une couleur chaude de Julie Maroh, adaptée au cinéma sous le titre La vie d'Adèle par Abdellatif Kechiche, est victime de censure et de menaces dans son pays, où l’homosexualité est punie par la loi. 

En Iran, la parution en langue persane de la bande dessinée de Julie Maroh Le bleu est une couleur chaude (Glénat), adaptée au cinéma par Abdellatif Kechiche sous le titre La Vie d’Adèle, a provoqué la colère des milieux conservateurs, et la poétesse Sepideh Jodeyri, qui a traduit l'album depuis l’Europe pour les éditions Naakojaa, basée en France, s’est vue menacée, notamment par plusieurs ... Lire la suite (2 020 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre