Avant-critique Jeunesse

Siegfried de Turckheim, "Perlin. L'enfant qui faisait tomber la pluie" (Seuil Jeunesse) : Prince de la pluie

Perlin : l'enfant qui faisait tomber la pluie - Photo © Siegfried de Turckheim

Siegfried de Turckheim, "Perlin. L'enfant qui faisait tomber la pluie" (Seuil Jeunesse) : Prince de la pluie

Un conte à la Miyazaki sur un enfant au pouvoir extraordinaire, par Siegfried de Turckheim.

J’achète l’article 1.5 €

Par Fabienne Jacob,
Créé le 11.09.2022 à 10h00

Quand un enfant naît, c'est toujours une grâce mais quand il s'agit d'un enfant qui a un don, c'est un cadeau du ciel ou des fées ! Une nuit de mauvais temps, dans son lit d'enfant, le petit Perlin « se pleut dessus ». Il découvre son pouvoir, celui de gouverner la pluie. Dans sa famille, son génie demeure longtemps inconnu. Perlin préfère parler aux nuages qu'aux enfants de son âge... Pourtant son talent finit par éclater au grand jour et son père décide d'éduquer ce fils prodige pour tirer parti de lui. Bientôt les efforts portent leurs fruits et Perlin est capable de répandre la pluie équitablement sur la planète. Plus de sécheresse, plus de famine, partout les paysages retrouvent couleur et vitalité. Perlin est vénéré et célébré en tout lieu. Toujours on le réclame et on l'acclame ! Des mots d'amour et de reconnaissance affluent des quatre coins du monde. Seulement voilà, tout a une fin, même la gloire. Peu à peu, le petit prince de la pluie se referme sur lui et sombre dans la solitude et le chagrin. Lui qui recevait des dizaines de lettres d'admiration par jour n'en reçoit plus une seule. Son nom est oublié, son exploit est devenu banal. Dur, dur de ne plus se sentir aimé. Mais voilà qu'une idée folle le taraude et lui fait quitter sa maison... Cette fable sur le pouvoir extraordinaire d'un enfant fait songer à l'univers de Miyazaki. Le trait à la fois délicat et puissant du jeune Siegfried de Turckheim aussi. Il signe ici un premier album à l'écriture musicale. Un coup de maître.

Les dernières
actualités