Sortie mondiale de "Sodoma", l’enquête sur l’homosexualité au Vatican | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 14.02.2019 à 17h52 (mis à jour le 14.02.2019 à 18h24) A paraître

Sortie mondiale de "Sodoma", l’enquête sur l’homosexualité au Vatican

Frédéric Martel - Photo ASTRID DI CROLLALANZA

Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel. En France, Robert Laffont fait paraître l’ouvrage à 40 000 exemplaires.

Sous le titre Sodoma, l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel promet de faire parler d’elle avec une sortie mondiale pour un phénomène de même ampleur. L’ouvrage de 638 pages explore la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican grâce à une investigation menée dans trente pays. Onze maisons d’édition publieront l’enquête le 21 février dans 22 pays. En France, Robert Laffont a opté pour un tirage à 40 000 exemplaires.
 
On connaît pour l’instant sept éditeurs concernés : Uitgeverij Balans (Pays Bas), Agora Publishing House (Pologne), Giangiacomo Feltrinelli (Italie), Roca Libros (Espagne), Sextante (Brésil) et Bloomsbury continuum (Royaume-Uni). L’ouvrage paraîtra également au Japon, aux États-Unis, au Canada, en Australie, au Mexique, au Nicaragua, en Colombie, en Argentine, au Chili, en Uruguay, au Paraguay, en Bolivie, au Pérou, en Équateur ainsi qu’en Belgique et au Portugal. Des éditions roumaine, sud-coréenne et allemande sont également annoncées. L’édition espagnole sera disponible à partir du 14 mars.

Culture du secret
 
Pour l’auteur, la prépondérance des sociabilités homosexuelles dans l’Eglise catholique permet d’éclaircir les différentes postures de l’institution lors de ses dernières décennies. Le livre aborde la culture du secret sur les affaires d’abus sexuels, l’interdiction du préservatif par l’Eglise, la proximité avec certaines dictatures d’Amérique latine, le célibat des prêtres ou encore la renonciation de Benoît XVI et la fronde contre le pape François.

Résultat de quatre ans d’investigations, l’enquête a débuté alors que Frédéric Martel était en Italie pour la publication de son précédent livre, Global Gay (Flammarion, 2013) : "J’ai rencontré un prêtre, Francesco Lepore, qui était notamment le traducteur en latin de Benoît XVI. Il m’a raconté sa double vie et l’omniprésence des homosexuels au Vatican. Ensuite, 28 prêtres ou laïques, tous en fonction à l’intérieur du Vatican et manifestement gays en ma présence, ont été mes sources principales. Puis 41 cardinaux, 52 évêques, 45 nonces apostoliques et des centaines de prêtres et séminaristes", explique-t-il dans une interview détaillée au Point. L’hebdomadaire a par ailleurs publié deux extraits inédits du livre.
 
Ouvertement gay, Frédéric Martel s’est intéressé aux communautés homosexuelles à travers le monde dans plusieurs ouvrages. Le rose et le noir (Seuil, 1996 ; réédité en Points en 2008) revient sur l’histoire de l’homosexualité en France de 1968 à nos jours tandis que l’enquête Global Gay (Flammarion, 2013) décrit la mondialisation de la question homosexuelle à travers les témoignages militants recueillis dans 45 pays. Egalement producteur et animateur de l’émission dominicale "Soft Power" sur France Culture, il est l’auteur des ouvrages De la Culture en Amérique (Gallimard, 2006), Mainstream (Flammarion, 2010) et Smart, enquête sur les internets (Stock, 2014).
close

S’abonner à #La Lettre