Tampa, énième livre érotique, déjà censuré

Tampa, énième livre érotique, déjà censuré

Alissa Nutting

Tampa, énième livre érotique, déjà censuré

Choquant? Immoral? le premier roman d'Alissa Nutting mise sur la polémique pour vendre l'histoire d'une prédatrice sexuelle.

Par Vincy Thomas,
avec vt Créé le 15.04.2015 à 20h04

Alissa Nutting est parfaitement inconnue en France. Et hormis son recueil de nouvelles Unclean Jobs for Women and Girls (2010), cette professeure de littérature anglaise n'avait jamais rien publié. Jusqu'à ce mois de juillet 2013, où elle dévoile son premier roman, Tampa, publié par Ecco (groupe HarperCollins).

A peine sorti, deux librairies australiennes l'ont déjà censuré, ne le proposant même pas à la vente. Un autre, toujours en Australie, a clairement collé un sticker "R18+" (pour lecteurs de plus de 18 ans, ndlr). Aux USA, le livre est vendu avec un bandeau "Attention : Contenu Explicite", tel un disque de rappeur politiquement incorrect.

Tampa
vise clairement la clientèle de Cinquante nuances de Grey, le phénomène de ventes écrit par E.L. James. Alissa Nutting n'hésite pas à y faire référence dans ses différents entretiens, soulignant qu'elle veut choquer avec le "livre le plus plus dérangeant de l'été".

L'histoire est celle de Celeste Price, enseignante à Tampa (Floride) et prédatrice sexuelle de 26 ans, qui va séduire l'un de ses étudiants, Jack Patrick, qui n'a que 14 ans. Le livre enchaîne les scènes explicitement sexuelles. Il s'agit surtout du portrait d'une femme guidée uniquement par son plaisir. L'éditeur y voit cependant une satire, dotée d'un humour noir féroce, comme un American Psycho au féminin.
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités