Trophées de l'édition 2019, création éditoriale

Trophées de l'édition 2019, création éditoriale : l'érotisme pour les ados chez Thierry Magnier

Les couvertures de la collection « L'ardeur ». - Photo DR/THIERRY MAGNIER

Trophées de l'édition 2019, création éditoriale : l'érotisme pour les ados chez Thierry Magnier

La collection de romans pour adolescents « L'ardeur », lancée en octobre par l'éditeur pour la jeunesse, met le corps et la sensualité au cœur de la fiction. _ par Anne-Laure Walter

J’achète l’article 1.50 €

Par Anne-Laure Walter,
Créé le 13.12.2019 à 00h00,
Mis à jour le 13.12.2019 à 00h30

Alors que les questions du corps dans les livres pour la jeunesse ont été sujettes à de nombreuses polémiques sur les réseaux sociaux dernièrement, Thierry Magnier se refuse à l'autocensure et lance une ligne de romans érotiques pour les adolescents dès 15 ans. Pour Charline Vanderpoorte, l'éditrice de cette collection baptisée « L'ardeur », l'enjeu est de proposer des textes qui parlent de sexualité, de désir, de fantasme à des jeunes dont le corps se métamorphose et la vie sexuelle commence. « Il y a urgence à sortir des schémas et des corps stéréotypés véhiculés par la romance ou le porno gratuit. Urgence aussi à ne pas se contenter d'une simple prévention qui met en garde les adolescents (et surtout les adolescentes) contre les dangers du sexe », précise la maison.

A l'Odéon, Thierry Magnier et Alain Mabanckou. - Photo OLIVIER DION

Camille Emmanuelle a inauguré le 16 octobre cette collection avec Le goût du baiser, l'histoire d'une lycéenne de 16 ans qui perd l'odorat et le goût à la suite d'un accident de vélo. Son quotidien et sa vie sexuelle naissante s'en trouvent bouleversés. « J'ai écrit le roman que j'aurais aimé lire à 16 ans », explique l'auteure dans le dossier de présentation de « L'ardeur ». Cette journaliste, qui traite depuis dix ans notamment des questions de sexualité, observe qu'« il se passe quelque chose de formidable autour des questions de sexualités, de féminismes et de genres », mais que la fiction pour adolescents n'abordait pas jusqu'alors frontalement ces sujets.

Trois autres titres sont déjà annoncés pour 2020. En janvier, Le point sublime de Manu Causse, reviendra sur un été chez une grand-mère bien moins ennuyeuse que prévu avec un avant-goût d'amour multiple. Dans Toute à vous, programmé en mars, Maïa Brami imagine une jeune femme qui observe son voisin par la fenêtre et lui dévoile ses fantasmes à travers des lettres enflammées qu'elle ne lui enverra jamais. Enfin en mai, une auteure star du rayon jeunesse, Susie Morgenstern, se prêtera à l'exercice avec Touche moi, où l'histoire de Rose qui, la nuit dans son petit lit, « fait marcher son cinéma personnel... », selon l'argumentaire. 

Alain Mabanckou

Alain Mabanckou, écrivain et enseignant à l'UCLA (Los Angeles).

Notre époque sous-estime la puissance littéraire du désir, et c'est presque un tabou de s'imaginer que le lectorat adolescent ait droit à des lectures orientées dans ce sens. La collection érotique pour adolescents que nous proposent les éditions Thierry Magnier incarne à la fois la hardiesse et la modernité contre les barrières des conventions. Bravo ! »

Thierry Magnier

500 titres : albums petite enfance, grands albums, romans jeunes lecteurs, romans adolescents, recueils de nouvelles et quelques titres adultes.

22 ans d'existence. La maison est filiale d'Actes Sud depuis 2005.

Chiffre d'affaires :1,64 million d'euros en 2018 selon le classement Livres Hebdo 2019 des 200 premiers éditeurs français.

6 salariés

15 ans, Age à partir duquel on peut lire les romans de « L'ardeur ».

4 fictions annoncées. à ce jour dans la collection dont Le goût du baiser, en librairie depuis le 16 octobre.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités