Finances publiques

Un budget en hausse pour la culture au Québec

Un budget en hausse pour la culture au Québec

Le Québec, qui bénéficie d'une croissance record, a décidé d'investir davantage dans la culture en augmentant ce budget de 11% cette année. Cependant, il reste trop d'inconnues, selon l'Union des écrivaines et des écrivains québécois, pour évaluer l'impact sur le secteur du livre.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 29.03.2018 à 17h10,
Mis à jour le 29.03.2018 à 18h00

Le gouvernement du Québec a annoncé une hausse de 11% du budget dédié au ministère de la Culture, portant l'effort financier à 778,3 millions de dollars canadiens pour l'exercice 2018-2019. 
 
"Le Plan économique du Québec de mars 2018 consacre 509 millions de dollars d’ici 2022-2023 à la mise en œuvre de la nouvelle politique culturelle. De plus, une enveloppe additionnelle de 30 millions de dollars sera accordée à la Société de développement des entreprises culturelles (Sodec) pour ses interventions financières auprès des entreprises culturelles", explique le dossier du gouvernement, qui s'enorgueillit d'enregistrer la plus forte croissance économique en près de 20 ans (+ 3% en 2017). Un surplus budgétaire de 850 millions de dollars est prévu en 2017-2018.

Ce budget pour la culture sera orienté autour de quatre grands axes stratégiques: 
Rapprocher la culture des jeunes : 113 millions $. Dont 35 millions pour l’augmentation des sorties culturelles pour les élèves et 35 millions $ pour renforcer l'action des institutions auprès des jeunes.
- Favoriser la création : 168,9 millions $. L’aide à la création passera par une augmentation totale de 100 millions (sur cinq ans) des budgets du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et de la Société des entreprises culturelles du Québec (Sodec).
- Déployer la culture dans l’espace numérique : 116,3 millions $. Le ministère consacrera 40 millions $ pour soutenir des entreprises culturelles dans l’environnement numérique, notamment pour l'accès à des moyens technologiques de diffusion des oeuvres.
- Appuyer la culture dans toutes les régions : 110,7 millions $ dont 5 millions $ pour offrir des visites gratuites dans les musées du Québec un dimanche par mois.

La coalition "La culture, le cœur du Québec" a "salué la reconnaissance de la culture comme secteur stratégique", tout en rappelant que "les engagements financiers demeurent insuffisants." La coalition avait manifesté devant l’Assemblée nationale le 14 février dernier pour demander une prise en compte significative des besoins du secteur.

L’Uneq (Union des écrivaines et des écrivains québécois), membre de la coalition "La culture, le cœur du Québec", estime qu'il est "trop tôt pour se réjouir pleinement pour le secteur du livre tant que nous ne pourrons pas mesurer l’impact de ces annonces sur le quotidien des écrivaines et des écrivains du Québec."

"Nous espérons vivement que les créateurs seront au cœur du Plan d’action du gouvernement. L’enjeu est de taille pour notre société. Il faut assurer un développement et une pérennité dans les financements accordés aux artistes et aux organismes culturels, ainsi qu’une valorisation de la lecture, la clé de tout apprentissage. Ce sont les conditions nécessaires à un projet de société basé sur la diversité et l’excellence en culture", souligne Suzanne Aubry, présidente de l’Uneq.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités