Un prix de taille pour Olivier Rey | Livres Hebdo

Par Marie-Christine Imbault, le 21.01.2015 à 15h24 (mis à jour le 21.01.2015 à 16h00) - 1 commentaire Proclamation

Un prix de taille pour Olivier Rey

Le philosophe et mathématicien Olivier Rey est couronné pour l'essai qu'il consacre aux questions de taille et d'échelle dans notre société contemporaine.

Le premier prix Bristol des Lumières, qui succède au prix Procope des Lumières, a été attribué hier soir à Olivier Rey pour son essai Une question de taille paru chez Stock en octobre. L'ouvrage décrypte la frénésie de la mesure dans notre société: volumes, taux, densités… tout est chiffré, analysé. Pourtant, le sens de la mesure s'érode chez l'homme qui vise toujours plus haut et plus grand sans penser aux conséquences sur le monde qui l'entoure. 
 
Le prix lui a été attribué suite à des délibérations en direct sur France Culture dans l’émission "Du grain à moudre".
 
Il lui a ensuite été remis dans les salons de l’hôtel Bristol, partenaire du prix, qui offre au lauréat une nuit dans une de ses suites de l'Hôtel Bristol, incluant un petit-déjeuner pour deux personnes, d'une valeur de 2 000 €, une table au restaurant étoilé Epicure pour deux personnes ainsi qu'une bouteille de champagne millésimée d'une cuvée prestigieuse.
 
L'auteur sera également l'invité d'honneur lors d'une soirée "Des Livres, des Vins…", événement littéraire ayant lieu chaque mois au Bristol et animé par le journaliste littéraire Olivier Barrot.

Pour la première fois lauréat d'un prix, Olivier Rey, philosophe et mathématicien, chercheur au CNRS, enseignant à l'École polytechnique et à l'université Panthéon-Sorbonne a signé six ouvrages, dont deux romans.
 
Le jury du prix Bristol des Lumières, présidé par Jacques Attali se compose de Christophe Barbier, André Bercoff, Malek Chebel, François de Closets, Roger-Pol Droit, Luc Ferry, Caroline Fourest, Alexandre Lacroix, Aude Lancelin et Olivier Poivre d'Arvor.

1 commentaire déjà posté

D.Béal - il y a 4 ans à 21 h 13

Je n'ai pas dû lire le même livre que ces messieurs dames:' L'auteur montre que la démesure de notre monde guidé par le récit d'un progrès inexorable exile l'Homme de sa fragilité essentielle, de ce manque qui le fait humain. Or quel catéchisme quotidien professent les Attali, Barbier, de Closets, Ferry, Fourest ? celui de la Croissance, de la Compétitivité, de l'Innovation, de l'Adaptation, du Transhumanisme et du Progrès. Nous n'avons pas lu le même livre.

close

S’abonner à #La Lettre