Une écrivaine américaine accuse Bob Dylan de plagiat | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec AFP, le 15.06.2017 à 14h51 (mis à jour le 16.06.2017 à 16h59) Etats-Unis

Une écrivaine américaine accuse Bob Dylan de plagiat

Bob Dylan

Selon l’auteure américaine Andrea Pitzer, Bob Dylan aurait plagié des passages d’une analyse de Moby Dick dans son discours d’acceptation du prix Nobel de littérature.

L’auteure américaine Andrea Pitzer, dont aucun des ouvrages n’a été traduit en France, accuse Bob Dylan d’avoir plagié, dans son discours d’acceptation du prix Nobel de littérature, des passages d’une analyse de Moby Dick, le roman de Herman Melville publié en 1851.
 
Andrea Pitzer, qui a étudié le discours du chanteur et poète pour le journal en ligne Slate, affirme avoir trouvé des ressemblances frappantes entre les références de Bob Dylan au roman et une analyse publiée sur SparkNotes, un site Internet de littérature pour étudiants.
 
Dans son discours d’acceptation du prix Nobel, remis le 5 juin à l’Académie, Bob Dylan cite au nombre de ses inspirateurs Cervantès, Herman Melville ou encore William Shakespeare, et reconnaît puiser aux sources multiples de l'art à travers les siècles, de Homère à Buddy Holly. Selon Andrea Pitzer, ce discours comporte vingt références à Moby Dick qui ressemblent fort à des analyses de Sparknotes.
 
Pour autant, aucune phrase publiée sur le site Internet de littératture pour étudiants n’a été reprise au mot près par le chanteur et poète. Ce dernier a, par exemple, qualifié la baleine Moby "d’incarnation du mal". Andrea Pitzer remarque que cette phrase n’apparaît pas dans le roman mais bien dans un des résumés de SparkNotes. Bob Dylan a également écrit "Achab a une femme et un enfant à Nantucket, dont il se souvient de temps à autre" tandis que sur le site Internet de littérature, on peut lire "rêvassant à propos de sa femme et de son fils à Nantucket".
close

S’abonner à #La Lettre