Une loi pour le livre commune à toute l'Amérique Latine?

Consuelo Sáizar, présidente du Cerlalc et Fernando Zapata López, président du Cerlalc

Une loi pour le livre commune à toute l'Amérique Latine?

Le Centre Régional pour la promotion du livre en Amérique Latine et Caraibes (Cerlalc) présentera début décembre à Bogota une proposition de loi sur la lecture, le livre et les bibliothèques.

Par Mylène Moulin ,
avec mmo, de Guadalajara Créé le 15.04.2015 à 19h12

Du 6 au 10 décembre, le Centre Régional pour la promotion du livre en Amérique Latine et aux Caraïbes (Cerlalc), un organisme intergouvernemental chargé de conseil en matière de politique du livre, présentera à Bogota une proposition de loi sur le livre et la lecture devant un comité composé de responsables et de professionels latino-américains.

Promotion de la lecture, de l'écriture et des bibliothèques, appui à la création intellectuelle, soutien à la production et la distribution du livre en Amérique Latine. La "Loi Tipo de la lecture, du livre et des bibliothèques", pensée pour réunir les intérêts des acteurs de la chaine du livre (auteurs, éditeurs, librairies, bibliothèques) et des lecteurs, sera composée de 64 articles et comportera un volet sur le livre numérique et les droits d'auteurs.

Mais l'une des mesures les plus importantes sera la proposition d'une application du prix unique du livre. Pour Fernando Zapata López, directeur du Cerlalc, elle est même capitale : "Il est curieux de voir que dans le monde, les nations qui disposent d´un marché du livre dynamique et économiquement stable, sont celles qui appliquent le prix fixe. Seuls quatre pays hispanophones (Espagne, Portugal, Argentine, et Mexique) sont dotés d'une loi de ce type. Nous voulons que tous les acteurs de notre région considèrent cette proposition avec soin."
15.04 2015

Les dernières
actualités