7 mai > BD France

Du Quai d’Orsay, Christophe Blain et Abel Lanzac, alias Antonin Baudry, avaient donné, dans l’album du même nom, chez Dargaud, une vision épique, portée par ses acteurs clés. Chez le même éditeur, Mathieu Sapin, lui, aborde l’Elysée à la manière d’une petite souris qui se glisse furtivement dans les coulisses, comme il l’a déjà fait notamment en 2011 au sein du journal Libération (Journal d’un journal, Delcourt) et en suivant en 2012 la campagne électorale de François Hollande (Campagne présidentielle, Dargaud).

C’est d’ailleurs l’expérience de 2012 qui a permis au dessinateur d’obtenir du président de la République une autorisation d’accès à l’Elysée. "Embedded", en quelque sorte, à la manière des journalistes qui accompagnent les armées, Mathieu Sapin s’y est rendu régulièrement de juillet 2013 à juin 2014. Il s’est intégré au pool des journalistes accrédités au "château" pour suivre les cérémonies du 11 Novembre ou participer à la visite d’Etat de François Hollande en Azerbaïdjan.

Livrant un cocktail détonnant de guide quasi touristique et d’anecdotes savoureuses, le dessinateur se met en scène pour que le lecteur voie par ses yeux. Il campe de multiples personnages, cuisinier ou conseiller, fleuriste ou policier, saisis dans leur quotidien percuté par l’actualité. Il faut le voir participer, inquiet, à l’entraînement d’un officier de sécurité au sabre japonais, ou photographier, lors du Noël des enfants à l’Elysée, François Hollande entre la Schtroumpfette et les Lapins crétins.

Fabrice Piault

Mathieu sapin
Le château
Dargaud
Tirage : 14 000 ex.
Prix : 19,99 euros ; 144 p. coul.
Isbn : 978-2-205-07291-4

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités