Ventes : pourquoi ça va mal | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 09.11.2018 (mis à jour le 09.11.2018 à 18h54) Marché du livre

Ventes : pourquoi ça va mal

Librairie, Paris. - Photo OLIVIER DION

Après un mauvais été, les ventes de livres au détail ont continué de décrocher en septembre. La rentrée littéraire n'a pas porté ses fruits. La librairie a manqué de locomotives et le rayon scolaire n'est pas venu soutenir la fréquentation comme en 2016 et 2017 grâce à la réforme des programmes du collège. _ par Clarisse Normand et Isabel Contreras

Dure rentrée. D'après notre baromètre mensuel Livres Hebdo/I+C, les ventes de livres au détail ont encore dévissé de 6 % en septembre, affichant leur troisième mois consécutif de baisse, après des reculs de 6,5 % en juillet et de 2,5 % en août. Sur l'ensemble du troisième trimestre, le décrochage atteint 5 % par rapport à la même période de l'année dernière. Au-delà des contre-performances fortes

Lire la suite (12 930 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre