Littérature américaine

Virginia Reeves, « Anatomie d'un mariage » (Stock) : En crise

Virginia Reeves - Photo © SUZANNE KOETT

Virginia Reeves, « Anatomie d'un mariage » (Stock) : En crise

Dans le Montana des années 1970, Virginia Reeves décrit la désagrégation d'un couple et la chute d'un psychiatre ambitieux.

J’achète l’article 1.50 €

Par Véronique Rossignol,
Créé le 28.05.2021 à 15h30,
Mis à jour le 28.05.2021 à 18h32

Anatomie d'un mariage (The Behaviour of Love en VO), le deuxième roman de Virginia Reeves après le remarqué Un travail comme un autre suit pendant dix ans, de 1971 à 1981, l'évolution d'un couple de trentenaires installés à Boulder (Montana) où le mari médecin Edmund Malinowski, promu directeur de l'établissement psychiatrique de la ville, a convaincu non sans mal sa femme Laura de le suivre. Dans ce paysage du Montana que l'épouse, artiste peintre, juge « trop grand, trop majestueux, trop sauvage, trop désert », la menace prend le visage de Penelope, une adolescente de 16 ans, internée pour des crises d'épilepsie. Le docteur Ed consacre à cette jeune fille brillante des séances de thérapie individuelle qui débordent du cadre de ses attributions. Ambitieux et charismatique, le psychiatre qui croit à la possibilité de réinsertion des malades se démène pour imposer de nouvelles méthodes de soin et transformer cette institution sans moyens. Il propose à sa jeune patiente d'animer un club de lecture, tandis que sa femme, qui travaille en cachette comme vendeuse dans un magasin de vêtements, s'investit dans un atelier d'art, moins pour soutenir son mari dans sa démarche thérapeutique que pour avoir un œil sur lui. Le point de vue subjectif de Laura, plus clairvoyante que son pourtant « psychologue comportementaliste » de mari, alterne avec un récit à distance où l'on voit cet homme, habitué à imposer ses décisions, s'absorber dans sa mission, ignorant les alertes, plus attentif à son travail qu'à son mariage, au point de ne pas se rendre compte pendant plusieurs semaines de la grossesse de sa femme. Que cette histoire finisse mal, on le pressent dès le début. La chute sera plus inattendue.

Crise conjugale, brèves et intenses crises de « petit mal » qui terrassent sans explication Penelope, crise d'identité..., Virginia Reeves décortique finement l'implacable processus, les mensonges, l'aveuglement qui vire à l'impuissance. Subtilement, la romancière observe non seulement la dislocation, la manière dont parfois l'ambiguïté des intentions, autant que le passage à l'acte, suffit à enclencher des mécanismes irréversibles. Mais aussi la recomposition des sentiments et combien l'amour a un comportement imprévisible.

Virginia Reeves
Anatomie d'un mariage Traduit de l'anglais (États-Unis) par Carine Chichereau
Stock
Tirage: 9 000 ex.
Prix: 22,90 € ; 432 p.
ISBN: 9782234088245

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités