10 pièces de théâtre à ne pas manquer cet automne | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 02.08.2018 à 10h00 Adaptations

10 pièces de théâtre à ne pas manquer cet automne

Daniel Pennac et Florence Cestac - Photo © JESUS DUPAUX

A l’automne, la rentrée accompagne une nouvelle saison théâtrale. Livres Hebdo présente sa sélection de dix adaptations de romans en pièces de théâtre.

Pour la saison 2018-2019, une vingtaine d’œuvres littéraires sont adaptées au théâtre. Livres Hebdo a sélectionné dix pièces à ne pas manquer cet automne. 

15 septembre-21 octobre. La Comédie française (Paris 1er) accueille l’adaptation de Construire un feu de Jack London, le célèbre auteur de Croc-Blanc dont les œuvres sont tombées dans le domaine public il y a deux ans. Récit d’aventure écrit en 1910, Construire un feu suit Tom Vincent, un chercheur d’or qui prospecte la terre en compagnie de son chien. Surpris par le froid, il décide de faire un feu mais son manque d’expérience le met dans une situation critique. 

18-28 septembre. Le bâtisseur de ruines de Clarice Lispector, publié chez Gallimard en 1970 et réédité en 2000, est adapté par Marie-Christine Soma. L’œuvre met en scène Martin, un jeune ingénieur en fuite après avoir commis un crime. Il erre sans but et finit par être engagé dans une ferme isolée où vivent Victoria et sa cousine Ermelinda. Il commence alors à entrevoir ce que pourrait être sa vie. Présentée sur la scène du Théâtre national de Strasbourg en septembre, la pièce sera en tournée au Centre dramatique national de Besançon les 2 et 3 octobre. 



4-11 octobre. Le théâtre national de Bretagne voit l’aboutissement du parcours de Karl Rossmann, le protagoniste principal du Disparu, le premier roman de Franz Kafka publié à titre posthume. La pièce Le grand théâtre d’Oklahama est adaptée du dernier chapitre de ce titre disponible en France chez Flammarion. 

14-20 octobre. Au Théâtre du Nord, ce ne sont pas une, ni deux mais trois romans de Don DeLillo qui sont jouées simultanément: Joueurs, Mao II et Les noms, disponibles chez Actes Sud et en poche au Livre de poche. Ces textes, qui décrivent chacun une histoire de terrorisme, sont adaptés par Julien Gosselin et le collectif "Si vous pouviez lécher mon cœur". Joueurs, Mao II, Les noms sera en tournée au théâtre de l’Odéon (Paris 6e) du 17 novembre au 22 décembre. 

16-18 octobre. L’Amour exemplaire de Florence Cestac et Daniel Pennac se fraye un passage jusqu’au théâtre du Rond-Point (Paris 8e). Adapté par Daniel Pennac et Clara Bauer, l’œuvre retrace l’amour pur et désintéressé entre Jean et Germaine. Publiée chez Dargaud en 2015, la bande dessinée sera rééditée le 5 octobre 2018. 

16-20 octobre. En 2006, André Gorz livre une ode à sa femme, Dorine, dans Lettre à D. avant de mettre fin à ses jours en 2007. Publiée chez Galilée (2006) et réédité en poche chez Folio/Gallimard en 2009 et mars 2018, l’histoire d’amour entre l’auteur et sa femme est adaptée sur les planches du Centre dramatique national de Rouen sous le titre Doreen
 

21 octobre. Les démons de Fédor Dostoïevski, disponible chez Gallimard, Actes Sud et au Livre de poche, prennent vie au Théâtre de l’Odéon (Paris 6e). Avec le personnage de Stavroguine, qui envoûtent tous ceux qui l’approchent, l’œuvre montre comment des idéologies sont incapables de rendre compte de l’homme et de la société. 

7-18 novembre. Poursuivi par une malédiction familiale, Stanley Yelnats est injustement accusé de vol et est envoyé au Camp du lac vert, perdu au milieu du Texas. Le directeur impose à ses jeunes prisonniers de creuser le lac asséché toute la journée sous un soleil brûlant. Cette histoire, contée dans Le passage de Louis Schar (Ecole des Loisirs, 2000, réédité conjointement avec Gallimard-Jeunesse en 2016, puis en poche chez Folio junior la même année), est adaptée sur les planches du Théâtre de la Ville (Paris 18e).

14-30 novembre. L’université de Rebibbia de Goliarda Sapienza (Le Tripode, 2013) retrace l’incarcération de l’auteure italienne en 1980 après un vol de bijoux. Au contact de prostituées, de voleuses et de junkies, elle redécouvre ce qui l’a guidée et sauvée sa vie durant: le désir éperdu du monde. L’adaptation de ce témoignage sera présentée au Théâtre national populaire de Villeubanne sous le titre Rebibbia


14 décembre. Raga, approche du continent invisible de J.M.G. Le Clézio est adapté sur les planches de la Comédie de l’Est de Colmar. Ce voyage initiatique à la découverte de la myriade d’îles de l’Océanie a été publié au Seuil en 2006 et réédité en poche chez Points en 2007 et 2015. 
 
close

S’abonner à #La Lettre