Edition

[15 idées pour un livre vert] La Martinière et Delachaux & Niestlé : Label de traçabilité

Séverin Cassan, directeur général délégué de La Martinière. - Photo Olivier Dion

[15 idées pour un livre vert] La Martinière et Delachaux & Niestlé : Label de traçabilité

Chaque jour, Livres Hebdo vous propose une avancée ou une initiative pour verdir la filière du livre.

Par Pauline Gabinari ,
Créé le 16.12.2021 à 10h00

Segment : édition/beaux livres, essais et art de vivre

Qui : Séverin Cassan, directeur général délégué de La Martinière et Delachaux & Niestlé.

Projet : fin 2019, La Martinière et Delachaux & Niestlé lancent Yliga, un label qui se veut marque de traçabilité et emblème d'un livre plus respectueux de l'environnement.

Méthode : le label repose sur une quadruple promesse : « moins de papier, moins de produits chimiques, moins de transport, moins de plastique ». Les maisons ont repensé les formats des ouvrages, utilisent des encres végétales, ne proposent ni couverture cartonnée ou film plastique, impriment simultanément, en France, des couvertures d'ouvrages au même format, et ont supprimé les tirages papier pour contrôler les étapes de fabrication.

Inspiration : l'yliga, un arbre aux vertus médicinales du Sahara qui a la capacité de s'adapter aux milieux les plus difficiles.

Objectif 2030 : les deux maisons étendront dès l'année prochaine le label à un tiers de leur production ainsi qu'à une partie des ouvrages édités par Le Seuil Jeunesse. « Notre but est d'étendre Yliga à l'ensemble des marques du groupe Média-Participations », souligne Séverin Cassan.

Les dernières
actualités