2/3 des écrivains britanniques ont gagné moins de 11000 euros en 2018 | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 19.06.2019 à 15h00 (mis à jour le 26.06.2019 à 10h52) Royaume-Uni

2/3 des écrivains britanniques ont gagné moins de 11000 euros en 2018

Martin Amis - Photo ISABEL FONCECA/CLAMANN-LÉVY

Selon un sondage conduit auprès de 2000 auteurs, le manque d’argent fait partie des principaux obstacles au début du parcours des auteurs.

Soixante-sept pourcents des écrivains britanniques professionnels ont gagné moins de 10000 livres (11000 euros) en 2018 selon un sondage conduit par la Royal Society of Literature auprès de plus de 2000 auteurs et repéré par le Bookseller.  Le manque d’argent est cité par 68% des personnes interrogées comme un obstacle au début de leur carrière, juste devant le manque de temps (67%).
 
L’intitulé... Lire la suite (1 290 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre