Edition

Actes Sud publiera en 2024 l’ouvrage perdu de « La Méthode » d'Edgar Morin

Directeur de recherche émérite au CNRS, Edgar Morin est l'auteur d'une oeuvre transdisciplinaire traduite en 27 langues et dans 42 pays. - Photo AFP/Joel Saget

Actes Sud publiera en 2024 l’ouvrage perdu de « La Méthode » d'Edgar Morin

Edgar Morin publiera en avril 2024 chez Actes Sud le tome égaré de La Méthode, œuvre magistrale débutée en 1977 comme une invitation à repenser le monde.

J’achète l’article 1.5 €

Par Élodie Carreira,
Créé le 27.11.2023 à 15h41 ,
Mis à jour le 28.11.2023 à 11h03

À 102 ans, le philosophe et sociologue de renom Edgar Morin fera paraître en avril 2024 un ouvrage égaré il y a 40 ans, La Méthode de la méthode. Publié chez Actes Sud, celui-ci viendra clôturer La Méthode, œuvre maîtresse de l’auteur, dont les six tomes ont jalonné 30 ans de sa vie de chercheur.

Débutée en 1977 avec La Nature de la nature, La Méthode est une œuvre encyclopédique qui délivre une sorte de mode d’emploi pour relier les connaissances entre elles, dans la perspective d’une refonte de l’humanisme. Alors que le premier tome évoque les notions d’ordre et de désordre d’un point de vue physique, le deuxième, La Vie de la vie (1980), aborde la biologie. Le troisième, La Connaissance de la connaissance (1986), s’insère dans une approche anthropologique et interroge les outils mis au service de la connaissance humaine.

Le manuscrit perdu réhabilité

Mais ce troisième manuscrit n’est pas celui qu’Edgar Morin avait initialement envisagé. En 1983, il avait égaré l’ouvrage d’origine, supposé, à l’époque, clôturer la série.  En cours de route, les multiples expériences du sociologue nourrissent de nouvelles réflexions qui ont ainsi donné lieu aux quatrième, cinquième et sixième tomes, le dernier, Éthique, ayant été publié en 2004. Peu après, le chercheur retrouvait le troisième manuscrit originel et mettait finalement près de 20 ans à le reprendre, le remodeler et enfin, le faire paraître. « Le présent texte ne remplace donc pas les volumes 3 à 6 qui ont suivi, mais les annonce et, en quelque sorte, les mûrit », préviennent les éditions Actes Sud dans un communiqué.

L’ouvrage retrouvé devrait donc complexifier davantage les précédents tomes de cette fresque du réel, « faire éclater les points de vue disciplinaires du biologisme, du physicisme, de l’anthropologisme étroit qui voient l’homme comme être séparé de la vie et oublient que son émergence est le fruit d’une écoréorganisation permanente », comme l’a indiqué son auteur.

Les dernières
actualités