Albert Camus en téléchargement gratuit au Québec

Albert Camus

Albert Camus en téléchargement gratuit au Québec

La bibliothèque numérique "Les Classiques des sciences sociales" profite de la Loi canadienne : tout livre tombe dans le domaine public 50 ans après le décès de son auteur.

Par Vincy Thomas,
avec vt,
Créé le 26.01.2011 à 00h00,
Mis à jour le 26.01.2011 à 00h00

Fin 2010, les oeuvres d'Albert Camus ont été mises en ligne (en format word, rtf ou pdf) sur la bibliothèque numérique "Les Classiques des sciences sociales", développée en coopération avec l'Université du Québec à Chicoutimi (au nord de la Province). Au Canada, tout livre tombe dans le domaine public 50 ans après le décès de l'auteur. Camus est mort en 1960.

Le sociologue Jean-Marie Tremblay, fondateur et P-DG de la bibliothèque numérique (organisme à but non lucratif) s'explique : "Nous pouvons donc mettre en ligne tout livre du domaine public, donc dont l'auteur est décédé il y a 50 ans et plus au Canada, et tout livre dont l'auteur ou les ayant-droit nous accordent leur autorisation." Il ajoute, par précaution : "Nous demandons aux internautes de respecter la loi du droit d'auteur de leur pays. 'Les Classiques des sciences sociales' s'adressent au public québécois et canadien." En France, le délai est, généralement, de 70 ans.


L'édition numérique d'un livre de l'auteur de L'étranger "exige entre 30 et 50 heures de travail", de la numérisation à la création du répertoire et des pages web accueillant le livre, en passant par la relecture, la correction, la mise en page du texte... De Caligula à La chute, de L'envers et l'Endroit à L'homme révolté, de La Peste au Premier homme, on peut ainsi télécharger gratuitement 24 livres mais aussi de nombreux articles de revues.

Au total, la bibliothèque numérique "Les classiques des sciences sociales" représente 130 000 heures de travail bénévole depuis 1999.

________
Oeuvres d'Albert Camus (en téléchargement gratuit pour les Canadiens)



26.01 2011

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités