Alerte sur la lecture : Les résultats de l'enquête Ipsos/Livres Hebdo | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 13.03.2014 à 15h13 (mis à jour le 13.03.2014 à 16h00) - 1 commentaire Sondage

Alerte sur la lecture : Les résultats de l'enquête Ipsos/Livres Hebdo

Lors de la présentation du sondage, à la Maison de l'Amérique latine, à Paris. - Photo © OLIVIER DION

Si elle reste le deuxième loisir préféré des Français et conserve une véritable fonction d'évasion et de lien social, la lecture au format papier, en recul depuis trois ans, n'est pas significativement relayée par la lecture au format numérique.

Avec 69% des Français de 15 ans ou plus qui ont lu au moins un livre dans les douze derniers mois, contre 74% en 2011, le taux de lecture a reculé de cinq points en trois ans dans l'Hexagone, révèle un sondage réalisé par Ipsos pour Livres Hebdo avec le soutien du Cercle de la librairie. Les résultats de cette enquête exclusive menée du 31 janvier au 17 février auprès d'un échantillon représentatif de la population, ont été rendus publics jeudi 13 mars dans un Forum Livres Hebdo à la Maison de l'Amérique latine, à Paris. Ils sont publiés et analysés vendredi 14 mars dans les colonnes de l'hebdomadaire, à la veille du Salon du livre de Paris organisé du 21 au 24 mars.

Si la lecture reste le deuxième loisir préféré des Français, et si 45% des lecteurs lisent tous les jours ou presque, 38% indiquent lire "moins qu'avant", en premier lieu parce qu'ils n'ont "plus assez de temps libre pour lire" (63%) et qu'ils "consacrent [leur] temps libre à d'autres loisirs" (45%), indique l'étude.

Les romans policiers (seuls à progresser avec les romans sentimentaux), les livres pratiques et les livres sur l'histoire constituent les genres les plus prisés devant les bandes dessinées, les romans contemporains, les classiques et les littératures de l'imaginaire.

La lecture numérique ne vient pas compenser le recul de la lecture de livres papier puisque, à 11%, le taux de lecture numérique n'a progressé que de trois points en trois ans en dépit de l'essor spectaculaire de l'offre éditoriale numérique et de l'équipement des ménages en tablettes et autres supports numériques. Seuls 1% des lecteurs lisent exclusivement sur support numérique et – c'est l'une des surprises de l'étude – 44% des lecteurs numériques se déclarent finalement peu ou pas intéressés par le lecture d'ebooks, jugés pratiques en terme de transport et de capacité de stockage, mais de lecture fatigante et privant le lecteur du contact physique avec le livre.

Téléchargeable sur le site de Livres Hebdo, l'enquête Ipsos/Livres Hebdo fournit encore de très nombreuses autres données sur les pratiques et les goûts des lecteurs, le profil des lecteurs de livres papier (typiquement une femme de 46 ans plutôt parisienne et diplômée) et numériques (un homme de 40 ans, moins parisien qu'avant), ainsi que sur les conditions et les lieux d'achat des livres.
close

S’abonner à #La Lettre