Littérature américaine

Alice Kaplan, "Maison Atlas" (Le bruit du monde) : Destins algériens 

Alice Kaplan - Photo © Bob Handelman

Alice Kaplan, "Maison Atlas" (Le bruit du monde) : Destins algériens 

L'Américaine Alice Kaplan retrace le destin d'une famille de Juifs algériens qui voit son flambeau menacé par la guerre civile. Tirage à 8000 exemplaires.

J’achète l’article 1.5 €

Par Kerenn Elkaim ,
Créé le 02.03.2022 à 16h00 ,
Mis à jour le 24.03.2022 à 17h08

« L'Algérie est une énigme. » Une énigme qui continue à hanter ceux qui l'habitent ou ceux qui l'ont quittée. Certains redoutent d'approcher son Histoire de trop près, comme si elle n'avait pas encore livré tous ses secrets. Ce n'est pas le cas de l'universitaire Alice Kaplan. Cette Américaine, enseignante à Yale, se situe à l'intersection de l'histoire et la littérature. Notamment des lettres françaises, auxquelles elle a consacré plusieurs essais. Aussi ne craint-elle pas de s'aventurer en terre étrangère. Telle est également l'esprit de la nouvelle maison d'édition Le Bruit du Monde, qui se lance avec ce premier roman sur l'identité, mémoriel, transgénérationnel, politique et passionnel.

On part à la rencontre du clan Atlas, installé depuis un millénaire en Algérie. Lors de ses études à Bordeaux, dans les années 1990, le benjamin Daniel rencontre Emily, une charmante étudiante américaine. L'amour abolit d'emblée les frontières entre ces deux jeunes gens. Ainsi, Daniel lui fait découvrir la complexité de ses racines. « Nous n'étions pas des Français, mais des Arabes juifs. » Une double identité à l'histoire chaotique. La France conquiert l'Algérie en 1830. Elle octroie « la citoyenneté aux juifs, en 1870. Le colonisateur continue de diviser la population : les musulmans en sont les grands perdants. » Mais tous connaîtront les affres de l'oppression, la frustration, la violence ou la haine. « Nous sommes tous des ombres de nous-mêmes... » À l'heure où Emily et Daniel se rapprochent, l'Algérie se déchire dans une guerre civile. Dépité, Daniel rejoint les siens pour tenter de sauver un monde menacé. Comment trouver sa place dans un éternel entre-deux ? « En France, ils ne seraient pas des Atlas, ils seraient des pieds-noirs, des exilés dans leur propre pays. » Cette famille engagée décide de rester sur une terre en proie à la guerre. Chaque membre en sera marqué à jamais... Difficile pour Daniel et Emily de se retrouver, mais leurs cœurs semblent éternellement scellés. L'Histoire n'a pas fini de s'infiltrer dans nos corps, nos liens filiaux, sociétaux ou amicaux. Capable de tout détruire ou construire, elle constitue la colonne vertébrale de ce beau roman choral.

Alice Kaplan
Maison Atlas Traduit de l’anglais (États-Unis) par Patrick Hersant
Le Bruit du monde
Tirage: 8 000 ex.
Prix: 21 € ; 267 p.
ISBN: 9782493206008

Les dernières
actualités