Allemagne: Amazon s'est séparé des agents de sécurité «néo-nazis»

Extrait du documentaire diffusé sur ARD

Allemagne: Amazon s'est séparé des agents de sécurité «néo-nazis»

Le géant d'Internet tente d'éteindre la polémique outre-Rhin, après la diffusion d'un documentaire l'accusant de faire surveiller ses employés saisonniers par des vigiles d'extrême-droite.

avec mq,
Créé le 19.02.2013 à 00h00,
Mis à jour le 19.02.2013 à 00h00

Amazon a tranché. Selon notre confrère The Bookseller, le géant de l'internet a choisi de mettre fin «immédiatement» à sa collaboration avec la société de sécurité accusée dans un documentaire de faire surveiller les saisonniers d'Amazon par des gardes «néonazis».

Cette enquête, diffusée le 13 février dernier sur la chaîne allemande ARD, avait fait l'objet d'une polémique outre-Rhin (voir notre actualité).

En annonçant la nouvelle, le porte-parole d'Amazon Allemagne a cependant laissé entendre que la responsabilité du groupe était limitée dans cette affaire: «En tant qu'employeur responsable d'environ 8000 employés de logistique salariés, Amazon a une tolérance zéro pour la discrimination et l'intimidation, et attend de même de toutes les sociétés avec lesquelles il travaille».

Selon le documentaire, le sous-traitant en question, HESS (Hensel European Security Services), employait des vigiles d'extrême droite pour surveiller les intérimaires étrangers, parmi lesquels de nombreux immigrés espagnols - des centres de distribution allemands, sur leur lieu d'hébergement. La société avait nié l'embauche de néonazis, admettant cependant qu'ils avaient fouillé les chambres.

Le gouvernement allemand avait lancé une enquête. «Si elle montre que ces accusations sont vraies, l'agence de placement (qui a embauché les travailleurs) pourrait perdre sa licence», avait menacé ministre du Travail Ursula von der Leyen.
19.02 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités