Allemagne : la DDB est en ligne

Allemagne : la DDB est en ligne

Allemagne : la DDB est en ligne

Avec le concours de 90 institution et une offre de 5,6 millions de documents, l'ambitieux projet de bibliothèque numérique allemande veut contrer Google bocks.

Par Annie Favier,
avec af Créé le 15.04.2015 à 19h12

La Deutsche Digitale Bibliothek (DDB), la bibliothèque numérique allemande, est accessible en ligne depuis le 28 novembre, proposant, dans sa version Beta, plus de 5,6 millions de documents en libre accès : livres, films, archives, sculptures, peintures, photos, partitions musicales, documents sonores, etc.

Près de cent établissements ont apporté leur concours à l'élaboration de cet ambitieux projet national : du musée de village à la Bibliothèque nationale allemande, en passant par les musées, les médiathèques, les cinémathèques, les bibliothèques et les services d'archives. En outre, la DDB envisage de soutenir, par l'apport d'outils et de services, les institutions qui souhaitent développer des contenus numériques.

Ce projet, lancé en 2007, est financé par l'Etat, les Länder et les communes. L'Etat fédéral a ainsi investit 8 millions d'euros au départ, pendant que les Länder et les collectivités locales se sont engagées depuis 2011 à verser 2,6 millions d'euros par an pendant cinq ans. Présidée par Hermann Parzinger, président de la Fondation Preussischer Kultubesitz, la Deutsche Digitale Bibliothek se présente comme un projet de « démocratisation de l'art, de la culture et du savoir ». Plusieurs améliorations et nouvelles ouvertures sont d'ores et déjà programmées, dont la possibilité de constituer des collections personnelles sur le site et celle d'effectuer des visites virtuelles d'expositions dès 2013, ainsi que le développement d'applications destinées aux smartphones et aux tablettes numériques. Conçu pour être intégrée au projet de bibliothèque digitale européenne Europeana, la DDB devrait agréger à terme toutes les offres numériques culturelles allemande.

Présentée comme une alternative allemande à Google books, la DDB semble toutefois, dans sa version actuelle, davantage destinée aux chercheurs et aux étudiants qu'aux lecteurs de ebooks et de lectures divertissement en général. Effectivement, comme le relève le site lesen.net, la DDB ne présente pas pour l'instant de filtres et de formats adaptés aux utilisateurs de ebook.
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités