Anaïs à Louveciennes | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 19.06.2020 BD/Suisse 26 août Léonie Bischoff

Anaïs à Louveciennes

Extrait d'Anaïs Nin, sur la mer des mensonges d'Léonie Bischoff. - Photo LÉONIE BISCHOFF/CASTERMAN

Léonie Bischoff remonte d'un trait multicolore aux origines de la vocation littéraire d'Anaïs Nin et à sa rencontre avec Henry Miller. xxxx

Avant qu'elle n'adapte en bande dessinée, avec Olivier Bocquet aux scénario, trois romans de Camilla Läckberg, Léonie Bischoff s'était fait remarquer par les couleurs fortes et contrastées de Hoodoo darlin' (Casterman 2013). Sept ans plus tard, l'auteure suisse installée à Bruxelles en prend l'exact contrepied. Si le traitement de la couleur reste au cœur de son travail pour évoquer les origines d

Lire la suite (950 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre