Rentrée littéraire 2021

Anouar Benmalek, « L'amour au temps des scélérats » (Emmanuelle Collas) : Sirènes syriennes

Anouar Benmalek, Noiseau - Photo © FRANCESCO GATTONI

Anouar Benmalek, « L'amour au temps des scélérats » (Emmanuelle Collas) : Sirènes syriennes

Anouar Benmalek signe son grand retour avec un roman polyphonique, profondément humain, sur des destins secoués par la guerre ou l'amour. Tirage à 8000 exemplaires.

J’achète l’article 1.50 €

Par Kerenn Elkaim,
Créé le 23.08.2021 à 09h00,
Mis à jour le 23.08.2021 à 18h16

D'après l'écrivain franco-algérien Anouar Benmalek, « le but de la littérature est de lutter contre la peur de mourir et de donner une pérennité à ce qui ne l'est pas. » Son nouveau roman s'inscrit parfaitement dans cette philosophie. Il nous conduit à la frontière turco-syrienne, théâtre de plusieurs conflits. C'est là que se présente Tammouz, un drôle d'oiseau - « au nom d'un petit prophète » - candidat au djihad. Cet amoureux des chats serait-il « Iblis l'Ancien. Le maître du Mal, le Diable » ? Mais qui connaît ses secrets ?

Tel un vampire éternel il erre, à travers les époques, sur une terre déchirée par la guerre, le fanatisme et la nostalgie. « Son vrai pays à lui, c'est le passé, c'est surtout Inanna. » Au fond de son cœur, il cache ce drame : la mort de sa bien-aimée, qu'il cherche inexorablement, parmi les ruines ou les femmes de ce pays ravagé. « Une Syrie terrifiée, semblable à un Titanic troué de toutes parts, s'enfonçait corps et biens dans la guerre civile. » Difficile d'y garder son intégrité. Tammouz en est quotidiennement le témoin. Lui, qui est « instruit des êtres humains », ne se lasse pas de se laisser surprendre par eux. « Les Arabes disent que la vie est une ruse et que quiconque rusera vivra. » Elle renferme toutefois de nombreux pièges, comme le reflète notamment Zayélé. Cette femme yézidie, qui appartient à cette minorité persécutée, tombe secrètement amoureuse d'un Français. Mais sa condition la ramène à la dure réalité. Alors que son mari est arrêté, elle est sommée de faire « le choix de Sophie », face à ses fils requis pour rejoindre des milices. Comment les sauver ?

Traumatisée, cette « Madone folle de chagrin » rencontre Adams, un Américain rêvant d'aider les Kurdes. « Il n'est pas à sa place, cette Syrie se révèle trop affreuse, il n'est pas de taille à narguer tant de souffrances. » Que ce soient celles d'un terroriste redouté, Abu Hisham, d'une fratrie aspirant à de terribles changements, ou d'un duo d'amoureux espérant que l'art sera libérateur. Inspiré par l'univers de Gabriel García Márquez, Anouar Benmalek - qui rejoint les éditions Emmanuelle Collas - revient avec un roman aux sentiments puissants. N'oublions pas que « la vie est une bien belle invention. »

Anouar Benmalek
L'amour au temps des scélérats
Emmanuelle Collas
Tirage: 8 000 ex.
Prix: 20 € ; 456 p.
ISBN: 9782490155453

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités