Numérique

Apple offre des livres gratuits pour développer son iBooks Store

Apple offre des livres gratuits pour développer son iBooks Store

Quatre éditeurs français participent à l’opération de promotion lancée par le fabricant de l’iPad pour accroître le nombre de clients de sa librairie numérique.

J’achète l’article 1.50 €

Par Hervé Hugueny,
Créé le 19.09.2014 à 18h02,
Mis à jour le 20.09.2014 à 10h51

A l’occasion du lancement de l’iPhone 6 et d’iOS 8, la dernière version du système d’exploitation de ses smartphones et tablettes disponible depuis le 17 septembre, Apple fait un effort particulier pour développer le nombre d’utilisateurs de l’iBooks Store, sa librairie numérique. Alors qu’il fallait auparavant la télécharger depuis l’Appstore, l’application est désormais pré-installée sur tous les nouveaux appareils, ou est inclue avec la mise à jour des terminaux des générations précédentes.
 
Cette évolution s’accompagne d’une promotion sous forme de livres numériques gratuits. En France, quatre éditeurs participent à l’opération : First et Place des Editeurs, tous deux appartenant au groupe Editis, proposent respectivement Les grandes dates de l’histoire de France pour les nuls de Jean-Joseph Julaud, et La boule noire de Georges Simenon ; Dupuis (groupe Média Participations) met à disposition L’héritier, le premier volume de la série Largo Winch, de Francq et Jean Van Hamme ; et Bragelonne est présent avec La légende de marche-mort de David Gemmell. Ces livres gratuits sont mis en avant sur la page d’accueil de l’iBooks Store, et disponibles aussi pour les clients déjà inscrits.
 
Cette installation automatique de la librairie numérique ne concernera que les acheteurs de nouveaux appareils, ou ceux qui procéderont à une mise à jour. Elle vise à séduire les clients a priori peu intéressés par le livre, d’où cette offre gratuite. Tous les autres vont chercher l’application spontanément.
 
Fin juin 2013, selon les derniers chiffres communiqués, l’iBooks Store était installée sur 150 millions de terminaux Apple dans le monde, selon un porte-parole du groupe. En juin 2014, le fabricant de l’iPhone et de l’iPad estimait avoir 800 millions de ces terminaux en circulation dans le monde, sans préciser sa répartition par marchés.
 
Même s’il avait bien discuté des conditions économiques du fonctionnement de l’iBooks Store avec les grands éditeurs américains, Steve Jobs, l’ancien patron d’Apple décédé en 2012, manifestait peu d’intérêt pour le livre, contrairement à la musique et à l’iTunes Store qu’il avait initié.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités