Après plusieurs années de silence, Christiane F retrouve ses lecteurs | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, à Francfort, le 13.10.2013 (mis à jour le 14.10.2013 à 21h14) Francfort 2013

Après plusieurs années de silence, Christiane F retrouve ses lecteurs

Flammarion qui détient les droits mondiaux a déjà vendu l'ouvrage pendant la foire au Brésil, Portugal, Japon, Italie et Pologne.

Sous le crépitement des flashs, devant près de 200 personnes, Christiane Felschenirow, qui se tenait depuis plusieurs années éloignées de la scène publique, a fait une apparition à la foire de Francfort à l'occasion du lancement de son ouvrage Moi, Christiane F., la vie malgré tout, paru jeudi 10 octobre en Allemagne, deuxième partie de son autobiographie Moi Christiane F., 13 ans, droguée, prostitué, édité il y a trente cinq ans.
 
Suite au succès de son premier ouvrage, elle a vécu traquée par la presse et reste frileuse à toute exposition médiatique. C'est pourquoi, la présentation de cet ouvrage tant attendu s'est faite sous forme d'un débat sur les drogues dures et leurs substituts avec quatre intervenants dont Sonja Vukovik, co-auteure du livre.
 
Elle ne s'est exprimée que cinq minutes au cours des quarante cinq minutes de débat et les questions du public, composé de nombreux jeunes qui ont pu découvrir le texte à l'école, tournaient autour de sa vie privée et de ce qu'elle a vécu après le livre.
 
La conférence a été ouverte par une intervention de Patrice Hoffmann, le directeur de la littérature française et étrangère chez Flammarion car si l'ouvrage est édité par l'allemand Levante Verlag, c'est l'éditeur français qui s'occupe des droits mondiaux. Il a déjà signé avec le Brésil, le Portugal, le Japon, l'Italie et la Pologne. "Nous sommes aussi en discussion avec la Serbie et les Pays Bas" ajoute Patrice Hofmann qui propose une version adaptée du texte allemand.
 
" Nous n'avons pratiquement rien coupé mais surtout réorganisé le texte de façon plus chronologique, alors que la version allemande, un pays où l'histoire de Christiane F. est connue de tous, était structurée de façon thématique. Il nous fallait rappeler le contexte en préface, résumer le premier ouvrage et clarifier la construction de la narration."
 
Moi, Christiane F., la vie malgré tout paraît en France le 16 octobre avec un tirage de 35 000 exemplaires et Christiane Felscherinow sera à Paris les 21 et 22 octobre.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre