Déménagement

Arnaud Nourry inaugure et baptise le nouveau siège d'Hachette Livre

Arnaud Nourry inaugurant le nouveau siège d'Hachette Livre, mardi 3 mars à Vanves (Hauts-de-Seine) - Photo ERIC COUDERC/HACHETTE LIVRE

Arnaud Nourry inaugure et baptise le nouveau siège d'Hachette Livre

En inaugurant, mardi 3 mars à Vanves (Hauts-de-Seine), le nouveau siège du groupe où 650 salariés emménageront le 7 avril, le P-DG d'Hachette Livre lui a donné le nom de Louis Hachette, fondateur en 1826 de l'entreprise d'édition.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fabrice Piault,
à Le ,
Créé le 03.03.2015 à 23h32,
Mis à jour le 04.03.2015 à 00h00

Plusieurs centaines d'auteurs, d'éditeurs, de libraires et de partenaires d'Hachette Livre ont participé, mardi 3 mars au soir, à l'inauguration du nouveau siège que le groupe a fait construire par l'architecte Jacques Ferrier sur un terrain qui lui appartient de longue date au 58, rue Jean-Bleuzen, à Vanves (Hauts-de-Seine). Son P-DG, Arnaud Nourry, l'a baptisé Louis Hachette en dévoilant un monumental (250 kilos) buste en bronze du fondateur en 1826 de la société d'édition, reproduction deux fois agrandie de celui détenu par le Cercle de la librairie, que Louis Hachette a présidé en 1864.

Le buste en bronze du fondateur d'Hachette, Louis Hachette (1800-1864), dévoilé par le directeur de la communication du groupe, Ronald Blunden - Photo ERIC COUDERC/HACHETTE LIVRE

"C'est un message de confiance en notre avenir que je veux partager avec vous tous ce soir", a déclaré le P-DG de la branche édition de Lagardère, après avoir rappelé : "nous inaugurons cet immeuble en mars 2015 au sortir pour Hachette d'une crise violente avec un de ses clients américains, quelques semaines après les événements tragiques de janvier qui mettaient en cause notre liberté d'éditeur, et à un moment où l'Europe s'apprête à bousculer les règles de notre métier."

"A tous ceux qui s'acharnent, en Europe ou ailleurs, à affaiblir le droit d'auteur à coups d'exceptions, de raccourcissements et de modèles économiques farfelus, je dis que le livre est une des créations les plus précieuses de l'humanité et que nous lutterons pied à pied pour que l'essentiel soit préservé, cet essentiel qui permet aux auteurs de toucher la juste rémunération de leurs efforts et de leur talent", a encore proclamé Arnaud Nourry, qui a voulu envoyer "un message très fort : nous croyons en l'avenir du livre autant que nous l'aimons, et c'est dire !"

La construction du nouvel immeuble, que Livres Hebdo présentera dans son édition du 6 mars, avait été annoncée par Arnaud Nourry en décembre 2011 dans Livres Hebdo. 650 salariés y emménageront le 7 avril, dont la plupart venus du siège actuel du quai de Grenelle (Paris 15e) où ils étaient basés depuis l'abandon en 1995 du siège historique du boulevard Saint-Germain (Paris 6e), auxquels s'ajouteront ceux de Pika et d'Albert-René.

Le nouveau siège d'Hachette Livre à Vanves (Hauts-de-Seine) - Photo OLIVIER DION/LIVRES HEBDO


Parmi les participants à l'inauguration de l'immeuble Louis Hachette figuraient bien sûr les principaux cadres du groupe et de ses filiales, dont des membres du Comité exécutif international tels l'Américain Michael Pietsch, l'Espagnol José Manuel Gomez et le Britannique David Young ; quelques dirigeants du groupe Lagardère (Dominique D'Hinnin, Thierry Funck-Brentano, Pierre Leroy) ; mais aussi les P-DG de nombreux éditeurs distribués par Hachette comme Francis Esménard (Albin Michel), Jacques Glénat (Glénat) ou Laurent Beccaria (Les Arènes), et d'autres confrères parmi lesquels le président du Syndicat national de l'édition, Vincent Montagne (Média Participations), ses prédécesseurs Serge Eyrolles (Eyrolles) et Antoine Gallimard (Gallimard), Hervé de La Martinière (La Martinière), Georges Sannerot (Bayard) et Michel Lafon (Michel Lafon).

Egalement présents, les auteurs Grégoire Delacourt, Patrick Rambaud, Jean-Louis Fournier, Amin Maalouf ou François de Closets ; de nombreux libraires dont le président du Syndicat de la librairie française (SLF), Matthieu de Montchalin, Jean-François Rod (La Procure) et Renny Aupetit (Le Comptoir des mots, Générale du livre/Librest) ; les maires de Vanves, Bernard Gauducheau, et d'Issy-les-Moulineaux, André Santini.


Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
c

Catherine

il y a 5 ans à 12 h 57

Félicitation à monsieur Piault qui réussit à parler du secteur de l'édition (74 % de femmes) en citant trente personnes sans mentionner UNE SEULE femme. C'est fort. Aucune femme auteure, aucune femme libraire, aucune femme éditrice, c'est vraiment très fort.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités