Association

Invitée à présenter les dispositifs de soutiens accordés aux librairies françaises lors du Winter Institute, le congrès annuel de l’Association des libraires indépendants américains (Aba) qui s’est déroulé du 7 au 11 février à Asheville (Caroline du Nord), l’Association des librairies informatisées et utilisatrices des réseaux (Alire) en a profité pour effecteur un voyage d’étude de trois semaines.

Au menu, une série d’observations recueillies dans différentes librairies et des rencontres avec divers professionnels de la chaîne du livre qui permettront à Sophie Saint-Marc, permanente de l’Alire, de dresser, le lundi 2 mars devant les adhérents de l’association, un panorama d’initiatives marquantes des professionnels américains pour développer l’activité d’une librairie. Elle y évoquera notamment le programme Above the Treeline, plébiscité par les libraires et les éditeurs. L’outil associe un catalogue général (Edelweiss), interactif et en ligne, qui permet aux libraires de mieux acheter en préparant en amont les offices, et un observatoire analytique qui offre un pilotage pointu de chaque rayon. Les instruments de fidélisation (newsletters, techniques d’accueil et de personnalisation de l’expérience client, valorisation de la marque de la librairie) seront abordés, tout comme les compétences développées sur la vente du livre numérique dans les magasins physiques. L’objectif reste, pour Sophie Saint-Marc, d’enclencher une dynamique d’échanges et de partages approfondis avec les confrères d’outre-Atlantique et de donner envie aux libraires français de se rendre au prochain Winter Institute, fin février 2016, à Denver (Colorado). Cécile Charonnat


27.02 2015

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités