Meilleures ventes 2019

Bien que 2019 ait été une année « avec Astérix », les performances des meilleures ventes sont en demi-teinte. Notre Top 50 est en très léger repli par rapport à l'année précédente avec 11 841 534 exemplaires vendus, contre 11 866 775 en 2018, soit une baisse de 0,2 %, tandis que le chiffre d'affaires des 50 premiers titres s'élève à 141 974 670 euros, contre 146 675 521 euros, en diminution de 3,2 %. Dans ce contexte économique difficile, la BD et surtout le poche, aux prix de vente moins élevés, occupent une très grande partie du classement.

Sérotonine - Photo DR

Avec Astérix. La fille de Vercingétorix, Jean-Yves Ferri et Didier Convard ont gagné leur pari de succéder à Albert Uderzo, retrouvant les jeux de mots attendus par les lecteurs et mettant en scène une femme qui manquait un peu à l'univers des irréductibles Gaulois. Vendu à 1 573 679 exemplaires, ce nouvel album réalise un score sensiblement identique à celui d'Astérix et la Transitalique, meilleure vente de l'année 2017 avec 1 590 000 exemplaires. Les grands classiques de la BD sont des valeurs sûres : on retrouve dans le notre classement les deux tomes de La vallée des immortels, nouvelle aventure de Blake et Mortimer, signée Yves Sente, Teun Borserik et Peter van Dongen (aux 21e et 29e places), soit un total de 380 654 ventes.

tous les hommes - Photo DR

Le poche domine toujours le palmarès avec 31 titres (contre 32 en 2018) : Le Livre de Poche a repris le leadership (13 titres), juste devant Pocket (12 titres) tandis que Folio inscrit 2 titres et Folio Junior, 1 seul titre (Harry Potter), tout comme De Fallois, Jouvence et J'ai lu.

Comme les années précédentes, Guillaume Musso fait un doublé dans le trio de tête avec La jeune fille et la nuit en poche et La vie secrète des écrivains en grand format chez Calmann-Lévy, totalisant près d'un million de ventes à lui seul (956 237). Michel Houellebecq confirme son statut d'auteur best-seller avec Sérotonine, 4e sur la liste (385 000 ventes), comme Amélie Nothomb, dont Soif atteint 249 546 ventes.

Changer l'eau - Photo DR

2019 est aussi une bonne année pour le Goncourt et le Renaudot : Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon, de Jean-Paul Dubois (5e), s'est vendu à 368 000 exemplaires, davantage que le Goncourt 2018 (291 693 ventes pour Leurs enfants après eux, de Nicolas Mathieu) ; et La panthère des neiges, de Sylvain Tesson, atteint 352 000 ventes (7e). Les choses humaines, de Karine Tuil, prix Interallié, figure aussi dans le palmarès, en 47e position (127 637 ventes).

Avec 190 456 ventes pour Passions, dans lequel l'ex-Président de la République Nicolas Sarkozy retrace son parcours de ses débuts au RPR jusqu'à son élection à l'Élysée, fait un bon score.

Mais 2019 est avant tout une année de la fiction. Pour affronter une réalité difficile, sur fond de gilets jaunes et de grèves, les lecteurs ont-ils besoin qu'on leur raconte des histoires ? On retrouve ainsi Delphine de Vigan avec Les gratitudes (194 588 ventes), Marc Levy avec Ghost in love (193 710) et Laetitia Colombani avec Les victorieuses (128 102 ventes). Les feel-books d'Aurélie Valognes, La cerise sur le gâteau (149 311 ventes) et d'Agnès Martin-Lugan, Une évidence (142 146 ventes) figurent dans le Top 50 ; ainsi que le nouveau polar de Michel Bussi, J'ai dû rêver trop fort (144 647 ventes). C. C.

La machine Albin Michel

Gilles Haéri, P-DG d'Albin Michel. - Photo OLIVIER DION

Albin Michel a réalisé une nouvelle performance en 2019. L'éditeur de la rue Huyghens compte 24 titres dans le Top 100 des romans, soit 20 % du total, qui représentent 1 609 008 volumes vendus. L'auteure vedette de la maison, Amélie Nothomb, fidèle au rendez-vous de la rentrée littéraire et finaliste du Goncourt 2019 avec Soif (249 546 ventes), prend la 4e place du palmarès, mais l'éditeur a su surprendre avec deux premiers romans : Le bal des folles, de Victoria Mas, couronné par un prix Renaudot des lycéens, et Loin, d'Alexis Michalik, venus s'ajouter au succès de La goûteuse d'Hitler, de l'Italienne Rosella Postorino, publié à la rentrée littéraire de janvier.

Fidèle à ses auteurs de best-sellers que sont Bernard Werber, Eric-Emmanuel Schmitt (2 titres dans le palmarès) et Katherine Pancol, Albin Michel est présent dans tous les genres romanesques : le terroir avec Christian Signol, le fantastique avec Stephen King, et surtout le polar, avec Jean-Christophe Grangé, Mary Higgins Clark (2 titres), Maxime Chattam et Lisa Gardner. L'éditeur a aussi emporté le morceau avec M. C. Beaton : les aventures policières fantaisistes d'Agatha Raisin, adaptées en série télévisée, totalisent 7 titres dans le palmarès et 259 057 ventes.

La maison inscrit aussi 11 titres et 587 875 ventes dans le Top 100 des essais et document avec des auteurs aussi divers que le philosophe populaire Michel Onfray, la journaliste politique Raphaëlle Bacqué, le médiatique Stéphane Bern et l'instagrameuse Morgane Ortin. En 3e position du palmarès, Vital !, de Frédéric Saldmann, l'auteur du Meilleur médicament c'est vous ! atteint 124 795 ventes, tandis que les trois long-sellers de Yuval Noah Harari représentent 214 008 ventes dans l'année. C. C.

La fille de...

astérix - Photo DR

Avec 1 573 679 exemplaires, La fille de Vercingétorix fait un score presque identique à l'album précédent, paru en 2017, Astérix et la Transitalique, vendu à 1 590 000 exemplaires. Quatrième titre de la série signé Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, il raconte les aventures d'Adrénaline. La fille cachée de Vercingétorix, recherchée par César et ses légionnaires, apporte une touche féminine qui manquait à l'univers des irréductibles Gaulois.

la jeune fille

musso jeune fille - Photo DR

En 3e position du Top 50 en 2018 (526 000 ventes) en grand format, La jeune fille et la nuit, de Guillaume Musso se retrouve numéro 2 des ventes 2019 au format poche, avec 565 237 ventes. L'auteur d'Un appartement à Paris y raconte la disparition en 1992 de Vinca Rockwell, brillante élève de prépa, et les retrouvailles 25 ans plus tard de ses meilleurs amis, Fanny, Thomas et Maxime, porteurs d'un lourd secret. 

Les écrivains

Musso vie secrète - Photo DR

Avec La jeune fille et la nuit en poche (numéro 2 des ventes, tous rayons confondus) et La vie secrète des écrivains, publié en grand format par Calmann-Lévy (3e du classement), Guillaume Musso cumule 956 237 exemplaires vendus en 2019. La vie secrète des écrivains met en scène un écrivain retiré sur une île méditerranéenne et une jeune journaliste suisse venue l'interviewer tandis que le corps d'une femme échoue sur une plage.

Méthodologie

Le classement des meilleures ventes de l'année est réalisé par GFK pour Livres Hebdo. Les chiffres indiqués sont des estimations obtenues à partir des ventes réelles de livres physiques (comptabilisées aux caisses des magasins), enregistrées entre le 1er janvier 2019 et le 30 décembre 2019, en France métropolitaine, auprès d'un panel représentatif de près de 5 000 points de vente. Ce classement inclut à hauteur de leurs parts de marché tous les circuits de distribution de vente au détail : librairies de 1er et 2e niveaux, maisons de la presse, grandes surfaces culturelles, grandes surfaces alimentaires, Internet, grandes surfaces de jeux et jouets, de bricolage, de décoration. Il exclut les ventes réalisées à l'export et dans les Dom, les ventes aux grossistes, les clubs et la VPC.

RomansDe la curiosité

Dominé par Guillaume Musso, Michel Houellebecq et Jean-Paul Dubois, le palmarès des meilleures ventes de romans traduit une vraie effervescence autour de la rentrée et de ses prix littéraires, et un intérêt pour la production des petites maisons.

La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso chez Calmann-Lévy. - Photo OLIVIER DION

Avec 391 000 exemplaires écoulés de La vie secrète des écrivains, Guillaume Musso se retrouve en tête des ventes de romans pour la quatrième année consécutive. Seuls deux autres titres passent la barre des 300 000 : Sérotonine de Michel Houellebecq (384 709) et Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon, de Jean-Paul Dubois (367 625). Ce prix Goncourt 2019 est un bon cru : il dépasse le Goncourt 2018, Leurs enfants après eux, de Nicolas Mathieu (291 693 ventes en 2018), qui a certes continué à se vendre en 2019 (95 724 exemplaires).

musso la vie secrète - Photo DR

Outre les habitués des meilleures ventes que sont Amélie Nothomb, Delphine de Vigan, Marc Levy, Aurélie Valognes et Agnès Martin-Lugand pour les feel-good books, Michel Bussi et David Lagercrantz pour les polars, on retrouve dans notre classement les lauréats des autres grands prix littéraires, qui réalisent de bons scores : 127 637 exemplaires pour l'Interallié et Goncourt des lycéens, Les choses humaines, de Karine Tuil ; 98 461 exemplaires pour le Renaudot des lycéens, Le bal des folles, premier roman de Victoria Mas ; 84 542 exemplaires pour le grand prix du roman de l'Académie française, Civilizations, de Laurent Binet ; 45 709 exemplaires pour le Femina de Sylvain Prudhomme, Par les routes (également prix Landerneau des lecteurs 2019) ; 34 306 pour le Médicis étranger d'Audur Ava Olafsdottir, Miss Islande

Sérotonine - Photo DR

Soutenue par les libraires, la rentrée littéraire des petits éditeurs a été particulièrement appréciée. Ainsi le palmarès offre-t-il quelques surprises comme Né d'aucune femme, de Franck Bouysse (108 202 exemplaires) ; Les furtifs, gros roman de science--fiction d'Alain Damasio (89 404) ; De pierre et d'os, de Bérangère Cornut (47 446). Sans oublier La goûteuse d'Hitler, de Rosella Postorino (79 613) et A la ligne, de Joseph Ponthus (34 182 ex).

tous les hommes - Photo DR

Parmi les auteurs étrangers, Jonathan Coe franchit un cap avec 69 138 ventes pour Le cœur de l'Angleterre et Margaret Atwood n'a pas démérité avec 57 853 ventes pour Les testaments, la suite de La servante écarlate.

Au total, avec 145,4 millions d'euros, le chiffre d'affaires réalisé par les 100 premiers romans en 2019 est en baisse de 10,3 % par rapport à 2018 (162 millions d'euros). En volume, le nombre d'exemplaires vendu baisse de 7,8 % (7,4 millions contre 8 millions l'an dernier). C. C.

Du roman très noir

Franck Bouysse - Photo DR.

Grâce à Né d'aucune femme, Franck Bouysse est devenu l'auteur qu'on s'arrache. Ce natif de Brive, enseignant à Limoges, a d'abord été publié par des éditeurs régionaux avant de rencontrer Pierre Fourniaud, fondateur de La manufacture de livres en 2013. Avec trois titres, Grossir le ciel (2014, prix Sncf du polar 2017 en poche), Plateau (2016) et Glaise (2017), il s'est imposé comme l'un des maîtres du renouveau du roman noir à la française, ancré dans une ruralité souvent oubliée.

Franck Bouysse, dont les romans sont repris au Livre de Poche, a conquis un large public, passant de 11 000 ventes pour Glaise à 108 202 pour Né d'aucune femme. Il y met en scène un prêtre, venu bénir la défunte Rose et découvrant ses cahiers où elle raconte qu'elle a été vendue par son père, et violée par le forgeron qui l'a achetée. Libraire au Divan, à Paris, Valérie Caffier a jugé que c'était « le plus beau roman de la rentrée littéraire » de janvier 2019.

Soutenu par les libraires et les journalistes, le livre a collectionné les récompenses - prix des libraires, grand prix des lectrices de Elle, prix Babelio - et ouvert à son auteur le marché international : les droits ont été cédés aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne et en Grèce. Le prochain roman de Franck Bouysse paraîtra chez Albin Michel.

Essais et documentsUn secteur qui résiste

Un bon score pour le Renaudot, des têtes d'affiche comme Nicolas Sarkozy et Michelle Obama et des long-sellers : les essais et les documents progressent après une année 2018 difficile.

La panthère des neiges de -Sylvain Tesson chez Gallimard. - Photo OLIVIER DION

Prix Renaudot 2019, La panthère des neiges, de -Sylvain Tesson domine -largement le palmarès des essais et des documents. Avec 351 892 ventes, il réalise un score plus important que Le lambeau, de Philippe Lançon, numéro 1 en 2018 (232 119), qui a continué à se vendre en 2019 (79 222). Un second titre de l'auteur, Notre-Dame de Paris, un recueil de trois textes publiés après l'incendie de la cathédrale (50 637) est 25e.

Panthere - Photo DR

Ce bon score du Renaudot montre un renouvellement des essais qui affichent une hausse de 4,2 % des volumes vendus (5 millions contre 4,8 en 2018) et une augmentation de 38 % du chiffre d'affaires du périmètre (124, 7 millions d'euros contre 90,3).

En 2e position du Top 100, Passions, de Nicolas Sarkozy (190 456 ventes) créé la surprise, tandis que Michelle Obama prend la 6e place avec un best-seller mondial, Devenir, 101 529 ventes. Auteur du Meilleur médicament, c'est vous, Frédéric Saldmann est 3e avec Vital ! (124 795).

Passions Nicolas Sarkozy - Photo DR

Les essais se contractent autour d'un nombre plus restreint d'auteurs. Indétrônable, Yuval Noah Harari est le roi du long-seller avec Sapiens (2015, 116 604), 21 leçons pour le XXIe siècle (2018, 58 037) et Homo deus (2017, 39 377), soit 214 008 exemplaires en 2019. Christophe André affiche A nous la liberté ! (102 315) et Le temps de méditer (40 865). Michel Serres, décédé le 1er juin, inscrit trois titres : Morales espiègles (164 197), C'était mieux avant ! (2017, 48 591) et Petite Poucette (2012, 38 872) ; et Michel Onfray, deux : le 3e volume de sa Brève encyclopédie du monde (60 650) et Théorie de la dictature (36 197). On retrouve aussi les habitués des meilleures ventes que sont Boris Cyrulnik, Thomas Piketty et Philippe Delerm. Publiés en 2018, Sorcières, de Mona Chollet, Qu'est-ce qu'un chef, de Pierre de Villiers, Un Hosanna sans fin, de Jean d'Ormesson, Psychologie de la connerie, de Jean-Claude Carrière, Amours solitaires, de Morgane Ortin et Le charme discret de l'intestin, de Giulia Enders, ont continué à se vendre en 2019.

Vital ! Frédéric Saldmann - Photo DR

Le secteur répond aux questions d'actualité et de société. Ainsi figurent dans le palmarès L'humanité en péril, sur l'écologie, par l'auteure de polars Fred Vargas (96 974) ; Sodoma. Enquête au cœur du Vatican, de Frédéric Martel ; La fabrique du crétin digital, de Michel Desmurget, La civilisation du poisson rouge, de Bruno Patino et Mémoires vives, d'Edward Snowden. Sans oublier le témoignage émouvant de Simone Veil, L'aube à Birkenau, issu d'entretiens avec le cinéaste David Teboul. C.C.

La sorcière s'envole

Mona Chollet. - Photo DR/LA DÉCOUVERTE

Sorcières. La puissance invaincue des femmes, de Mona Chollet s'impose comme un futur long-seller. Publié en septembre 2018 sous le label Zones de La Découverte, il est présent dans notre palmarès depuis 69 semaines et s'est vendu à 91 174 exemplaires pour la seule année 2019, sur un total de 136 000 ventes.

Pour la journaliste, cheffe d'édition au Monde diplomatique, la figure de la sorcière hante les féministes. L'auteure distingue trois archétypes de sorcières qui subsistent dans nos représentations : la femme indépendante, en particulier veuve ou célibataire, la femme sans enfant (le contrôle de la fécondité reste tabou) et la femme âgée « devenue, et restée depuis, un objet d'horreur ».

En plein mouvement #MeToo, ces réflexions ont trouvé un écho bien au-delà des cercles militants, les jeunes lectrices donnant à lire le texte de Mona Chollet autant à leur mère qu'à leur copain.

Le livre a été couronné par le prix de l'essai Psychologies Fnac 2019. Les droits en ont été vendus dans 12 pays dont l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne, les États-Unis (Saint Martin's Press) et le Royaume-Uni (Picador). Sa carrière n'est pas terminée : les droits audiovisuels ont été cédés à Cannes pour un documentaire.

Bandes dessinéesAstérix écrase la concurrence

astérix - Photo DR

A lui seul, le dernier Astérix représente près de 30 % des volumes de notre Top 50. Au total, les 50 meilleures ventes de 2019 se sont écoulées à 5,3 millions d'exemplaires (+ 26 %) pour un chiffre d'affaires de 58,4 millions d'euros, en hausse de 15 %.

Avec 9 titres, Glénat reste le premier éditeur représenté, grâce aux séries One Piece et Dragon Ball Super. Le groupe -Média-Participations (Blake et Mortimer, Largo Winch, XIII, Naruto, Lucky Luke...) place lui aussi 9 titres dans ce classement.

Le segment des mangas se renforce (21 titres classés), mais outre les beaux succès des Indes fourbes (Delcourt) et de Faut pas prendre les cons pour des gens (Fluide Glacial), c'est l'installation de la série Mortelle Adèle, chez Tourbillon, qui impressionne : pas moins de 7 tomes dans ce top 50 contre un seul l'an dernier. Mt. D.

Poche Girl power

musso jeune fille - Photo DR

Si Guillaume Musso conforte sa position de leader avec La jeune fille et la nuit dans notre palmarès consacré au format poche, sept femmes s'imposent dans le top ten. Parmi elles, Valérie Perrin, absente l'an dernier, qui prend la deuxième place du podium avec Changer l'eau des fleurs paru au Livre de poche. Ce dernier domine le classement avec 23 titres et devance considérablement Pocket et ses 16 titres. Folio inscrit un titre en moins par rapport à l'an dernier mais conserve sa pièce maîtresse, Elena Ferrante.

Le Top poche s'est contracté en 2019 de 7,2 % en chiffre d'affaires. En nombre d'exemplaires vendus, le secteur affiche une baisse de 10,3 % avec 8 5 millions. À titre d'exemple, tout en conservant sa position, le numéro 1 de ce palmarès a vendu 24 810 exemplaires de moins que l'an dernier. I. C.

JeunesseLa force des émotions

Dabos passe muraille 4 - Photo DR

Le journal d'un dégonflé, de Jeff Kinney (5 titres, 139 514 ventes) fait toujours le bonheur des 9-13 ans. Mais ça bouge du côté des ados, qui ont fait le succès des titres liés aux séries télévisées comme Stranger things et Riverdale, au film Five feet apart (non sorti en salle) et au jeu vidéo Fortnite (3 titres). Ils ont aussi plébiscité Les légendes d'Alagaesia, dérivé d'Eragon (36 031 ventes), le livre d'horreur chez 404, La pire soirée de ta vie, et le roman de l'influenceuse Romy, Dans la p'tite vie d'une adolescente.

Côté livres illustrés, le palmarès des titres surfe toujours sur les émotions (4 titres), les mixant à l'occasion avec les héros comme Loup ou Gaston la licorne. T'choupi (4 titres), Loup et P'tit Loup (4 titres), les Monsieur et Madame (4 titres) résistent, l'album Mon amour est un long-seller et La reine des neiges 2 de Disney (3 titres) fait un tabac. C. C.

Poches jeunesseJamais sans ma série

Harry potter 1 - Photo DR

Vingt ans après sa première parution, Harry Potter règne toujours en maître sur le poche jeunesse avec 8 titres en « Folio Junior », dont Harry Potter à l'école des sorciers en tête et les Animaux fantastiques, dérivé de l'univers du jeune sorcier créé par J. K. Rowling, ce qui représente un total de 723 824 exemplaires vendus et 15 titres sur la liste pour Gallimard Jeunesse, devant -Hachette (12 titres) et Pocket (11 titres). À l'exception du conte de Timothée de Fom-belle, Céleste, ma planète, les séries triomphent. En tête, citons celle issue du dessin animé « Bienvenue chez les Loud », dont les cinq titres totalisent 144 479 ventes. Célestine, petit rat de l'opéra, et Elisabeth, princesse à Versailles, pour les 8-12 ans, confirment leur succès. Au total 2 057 321 exemplaires ont été vendus en 2019, soit une hausse de 1,3 % et le chiffre d'affaires est en progression de 4 % avec 15 9 millions d'euros en 2019. C. C.

Beaux livres Un grand bol d'air

La vie secrete - Photo DR

Pour la troisième année consécutive, La vie secrète des arbres (Les Arènes) et Terre(s) : depuis l'espace, la planète (Michel Lafon) occupent le top 5 du palmarès des beaux livres. Des valeurs sûres qui donnent le la du reste du classement, placé sous le signe de l'évasion. Invitation à la contemplation avec Tibet, minéral animal (Kobalann, 7e),La terre vue du cœur (Seuil, 15e) ou encore Émerveillement (La Martinière, 20e) mais aussi à l'évasion avec Voyages tout un monde à explorer (Hachette Tourisme, 6e), Road trips (Hachette Tourisme, 8e), ou Nos 50 grands voyages à faire dans une vie (Hachette Tourisme, 27e). Malgré ces succès et de belles réussites s'inscrivant notamment dans l'actualité muséale (Léonard de Vinci, Hazan, 2e, Vasarely, éditions du Centre Pompidou, 34e), le chiffre d'affaires cumulé des 50 meilleures ventes du rayon baisse de 19,6 % par rapport à 2018, à 17,4 millions d'euros. P. L.

PRATIQUELa folie Cookeo

Cookeo - Photo DR

La Bible officielle du Cookeo occupe la tête du palmarès pratique, qui compte pas moins de 9 livres de recettes pour robots cuiseurs : 4 pour le Cookeo ; 3 pour le Companion ; et 2 pour le Thermomix. Avec 21 titres au total, la cuisine demeure le secteur le plus représenté, au sein duquel la youtubeuse Roxane s'impose comme une valeur sûre. Outre un guide pour devenir une Famille presque zéro déchet en 9e position, le reste du top est occupé principalement par des agendas familiaux et autres calendriers à coller sur le réfrigérateur (4 titres), des guides de voyage (9 titres), des dictionnaires et des méthodes de langue (10 titres). Les ventes totales des 50 premiers livres sont en (légère) baisse pour la quatrième année consécutive à 2 million d'exemplaires vendus (- 5 %) pour un chiffre d'affaires de 32 millions d'euros (- 1,8 %). Mt. D.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités