Auzou : pourquoi ça marche | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 24.05.2019 (mis à jour le 24.05.2019 à 10h52) Jeunesse

Auzou : pourquoi ça marche

Loup, le pittoresque antihéros d'Auzou, assure 30 % du chiffre d'affaires de la maison. - Photo OLIVIER DION

En quelques années,Gauthier Auzou, fils du fondateur de la maison d'abord orientée vers le courtage, a hissé Auzou au 6erang des éditeurs pour la jeunesse. Un succès qui repose sur une diffusion propre, un héros décliné à l'envi et un marketing implacable.

Ingénieur de formation, Gauthier Auzou a rejoint en 2006 la maison d'édition paternelle initialement spécialisée dans la commercialisation d'encyclopédies par courtage. « Entre deux jobs, au sortir d'un trekking en Amérique du Sud, pour voir comment on fait un livre », se souvient-il. Il a « fait le représentant avec [sa] petite sacoche », raconte-t-il. « Les libraires me recevaient froidement, re

Lire la suite (9 130 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre