Aya de Yopougon face aux robots de Pacific Rim

Aya de Yopougon

Aya de Yopougon face aux robots de Pacific Rim

La série culte Marguerite Abouet et Clément Oubrerie sort enfin dans les salles de cinéma, aux côtés de la superpdouction de Guillermo del Toro et de la ressortie d'Hiroshima mon amour.

Par Vincy Thomas ,
avec vt Créé le 15.04.2015 à 19h12

8 ans après le premier tome de Aya de Yopougon paru chez Gallimard jeunesse (collection Bayou), la jeune héroïne ivoirienne débarque sur les écrans de cinéma. Imaginée par Marguerite Abouet et illustrée par Clément Oubrerie, qui coréalisent tous deux le film d'animation, la série s'est déclinée en six volumes, à raison d'un par an. Si le film a du éliminer quelques personnages et histoires parallèles, il n'en demeure pas moins fidèle à l'esprit cocasse et au verbe coloré des albums. Les spectateurs se replongeront avec délice dans cette atmosphère des années 70 en Afrique.

L'intégralité des aventures romanesques et pittoresques d'Aya de Yopougon vient de paraître en format numérique. Deux tomes seront disponibles cet automne en format poche, chez Folio. Par ailleurs, à peine sortis en juin et déjà épuisés, Aya de Yopougon (qui regroupe les deux premiers tomes, correspondant plus ou moins au scénario du film) et Aya de Yopougon ambiance le cinéma!, "making of" du long métrage, seront réimprimés prochainement par Gallimard.

Rappelons que le premier volume de la série avait reçu le prix du premier album au Festival d'Angoulême 2006.

A l'autre bout du spectre cinématographique (et de la planète), le mexicain Guillermo del Toro proposera aux adolescents et nostalgiques de Godzilla et autres Goldorak, Pacific Rim, énorme budget américain où des robots géants affrontent des monstres venus des entrailles de l'océan Pacifique. Le film, qui repose essentiellement sur ses effets spéciaux pour épater les spectateurs, est accompagné d'un ouvrage parcourant les coulisses du tournage, avec dessins préparatoires, interviews, mais aussi des fac-similés exclusifs ... Pacific Rim : le livre du film vient de paraître chez Huginn & Muninn.

N'oublions pas de signaler la ressortie d'Hiroshima, mon amour, le grand classique d'Alain Resnais qui deviendra un roman de Marguerite Duras (scénariste du film). Le livre est disponible en format poche numérique depuis février chez Folio. Le cinéphile pourra également compléter sa bibliothèque avec Tu n'as rien vu à Hiroshima, compilation de photographies prises par l'actrice récemment césarisée Emmanuelle Riva, publié chez Gallimard en 2009. Notons aussi la parution en octobre d'Alain Resnais (La Martinière), ouvrage très attendu de Jean-Luc Douin, journaliste au Monde. Il proposera des entretiens inédits avec le réalisateur, ses comédiens fétiches ainsi que ses producteurs et fait le point sur ses passions et ses thèmes fétiches.

Les dernières
actualités