Edition

Bayard inaugure deux nouvelles collections de sciences humaines au mois de mars. 

Dirigée par l’historien spécialiste de l’Algérie et du Maghreb Benjamin Stora, "Contrepoint" propose un dialogue entre deux intellectuels. "Plus qu’un débat, c’est l’enrichissement mutuel de deux points de vue", souligne l’éditeur dans un communiqué. Deux premiers titres paraîtront le 17 mars. Dans Penser les frontières, l’écrivain et philosophe Régis Debray et Benjamin Stora échangent autour de la notion de frontière qui dessine les contours d’un Etat-nation, celle qui se franchit pour échapper à des contraintes ou se ferme dans un souci de protection. L’historien et membre de l’Académie française Pierre Nora dialogue avec Benjamin Stora sur les Mémoires coloniales. Ensemble, ils examinent l’approche post-coloniale appliquée aux questions migratoires et interrogent la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie dans l’histoire de l’immigration en France. 

Dirigée par Gilberte Tsaï, "Grand ouvert" envisage l’avenir, donne vie à des "utopies concrètes, des rêveries qui s’incarnent, des écarts qui se rendent visibles" sous la plume d’auteurs engagés. Trois premiers titres paraîtront le 31 mars. Voir le temps venir réunit onze contributions sur la notion de temps, sous la direction de Jean-Christophe Bailly. Barbara Cassin et Danièle Wozny et met certains de leurs projets en lumière comme les banques culturelles solidaires ou le dictionnaire des intraduisibles des trois monothéismes. Enfin, Gilles Clément propose, avec un brin d'humour, de profiter des travaux de rénovation de Notre-Dame-de-Paris pour en faire un jardin sous serre dans Notre-Dame-des-plantes
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités