Bayeux, capitale du livre médiéval

détail de l'affiche de la manifestation

Bayeux, capitale du livre médiéval

Le Salon du livre médiéval recevra Patrick Weber et fêtera, les 2 et 3 juillet, le 1 100e anniversaire de la création de la Normandie.

J’achète l’article 1.50 €

Par Michel Puche,
avec mp,
Créé le 30.06.2011 à 00h00,
Mis à jour le 30.06.2011 à 00h00

Dans le cadre des Fêtes médiévales de Bayeux, qui attirent chaque année près de 40 000 personnes sur deux jours, et sans doute plus lors de cette 25e édition où l'on fêtera le 1 100e anniversaire de la création de la Normandie, le Salon du livre médiéval a su trouver son créneau.

Sylvette Lemagnen, conservatrice de la médiathèque et de la Tapisserie de Bayeux, chargée de cette manifestation, a noté “une recrudescence d'intérêt pour le Moyen Age, surtout au niveau des romans”. Elle a aussi entendu certains des écrivains déjà invités dire qu'ils vendaient plus ici qu'au Salon du livre de Paris...

Ils seront cette fois 22 auteurs et illustrateurs de romans, documentaires et BD, quatre libraires (Le Lutrin, Le Préambule, Mollat, le Musée de la tapisserie) et cinq maisons d'édition (Citadelles et Mazenod, Cavella, Crahm, La Louve, la Société des antiquaires de Normandie) à participer, sous un chapiteau dressé place De-Gaulle. Les professionnels habitués ont remarqué la fidélité du public, dans lequel se mêlent des touristes britanniques ou américains, car des livres en anglais sont aussi proposés. L'entrée est gratuite.

Au programme, une table ronde sur le surnaturel dans les romans et les BD, et la présence notamment de Catherine Sevestre-Loquet, Serge Mogère, Valérie Mangin et Jeanne Puchol pour leur Jeanne d'Arc (Dupuis) “qui décoiffe” (selon Sylvette Lemagnen), et Patrick Weber, qui revient à Bayeux pour recevoir le 5e prix Littéraire de la ville.

_________
http://fetesmedievales.bayeux.fr

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités