Bernard Fixot se lance dans l'édition participative | Livres Hebdo

Par Claude Combet, avec cc, le 26.05.2010

Bernard Fixot se lance dans l'édition participative

Sur le site de My Major Company Books

My Major Company et Bernard Fixot lancent My Major Company Books sur le modèle de l'édition musicale.

My Major Company, premier label participatif français, et XO Editions s'associent pour créer un site d'édition participative en ligne, http://www.mymajorcompanybooks.com/

Sur le modèle de la musique, les internautes pourront devenir éditeurs, en achetant des parts du budget de publication d'un titre, ou choisir d'être auteur, et donc de convaincre d'autres internautes pour pouvoir d'être publiés.

“Faire émerger de nouveaux talents et aller à la rencontre de lecteurs qui fréquentent beaucoup Internet”, tel est l'objectif de Bernard Fixot.

Le futur éditeur peut acheter 1 à 50 parts - d'une valeur de 10 euros - du futur livre de son auteur favori.

Si le nombre d'internautes est suffisant (à hauteur de 20 000 euros, soit 2 000 parts à 10 euros), XO Editions publie et diffuse l'ouvrage sur lequel les coéditeurs touchent 25% des revenus nets générés par ses ventes et 5% des revenus nets liés aux cessions de droit (au prorata de ses mises).

Le futur auteur soumet son livre “au banc d'essai”. S'il est sélectionné, les internautes peuvent alors miser et devenir coéditeur.

Quand la jauge des 20 000 euros est atteinte, l'auteur signe un contrat d'édition et reçoit 10% du prix de vente hors taxes sur chaque exemplaire vendu, et 50% du montant des cessions de droits (poche, club, traductions à l'étranger, adaptation au cinéma).

My Major Company Books compte déjà quatre romans à son catalogue : Cendrillon à Hollywood de la productrice Elena Klein, No Life du comédien Al Coriana, Ne cherche pas à savoir d'Erik Wiezel, auteur d'héroïc fantasy chez Bragelonne et Come back de Christian et Eric Cazalot, scénaristes pour la télévision.

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre