Jeunesse

Bologne relance le cycle des foires internationales

Le stand collectif français à la foire de Bologne : 450 m2 pour 65 éditeurs. - Photo F.Piault

Bologne relance le cycle des foires internationales

Le grand rendez-vous mondial du livre pour la jeunesse est parvenu à remotiver les éditeurs après deux ans de pandémie.

J’achète l’article 1.5 €

Par Fabrice Piault ,
Créé le 23.03.2022 à 09h11 ,
Mis à jour le 24.03.2022 à 09h05

L'exposition des illustrateurs, le mur de dazibaos, le « comics corner », le café des traducteurs, Sharjah invité d'honneur, une mise en valeur de l'édition africaine... tout est pareil, ou presque. Après les annulations successives de 2020 et 2021, où elle a dû se réfugier en ligne, la Foire internationale du livre pour la jeunesse de Bologne sera parvenue, du 21 au 24 mars, tout à la fois à se relancer et à relancer le cycle des foire internationales qui se poursuivra début avril avec celle de Londres.

Avec 1070 exposants de 90 pays, contre 1450 en 2019, le grand rendez-vous mondial de l'édition pour la jeunesse a récupéré, après deux ans de pandémie, près des trois quarts de son étiage habituel et près de 80% de ses visiteurs, selon sa directrice, Elena Pasoli. L'un des rares Américains présents, le P-DG de l'éditeur de livres illustrés Chronicle Books, Jack Jensen, est venu de San Francisco pour « participer à cette renaissance ». Si les Chinois, quasiment interdits de sortie de leur territoire, les Japonais et les Américains, qui rechignent à voyager, les Russes, dont le stand a été annulé, et les latino-américains (sauf les Brésiliens) se font rares dans les allées de la manifestations, les Européens ont massivement répondu à l'appel. Ils ne cachent pas leur plaisir de retrouver leurs repères, dans la foire comme en ville où ils se précipitent dans leurs trattorias habituelles.

Forte participation française

Les éditeurs du monde entier sont « très contents de s

Lire la suite (1 070 caractères)

Les dernières
actualités